6 juin 2012

L'allaitement

Avant même d'accoucher de ma première, Elfée, je savais que je voulais allaiter, le plus longtemps possible. Je savais que c'était ce qu'il y avait de mieux pour mes enfants, et pour moi, et je n'ai jamais douté de ma capacité à le faire. Par contre, ça ne s'est pas passé exactement comme je l'aurais voulu la première fois et cela m'a permis d'avoir un peu plus d'humilité et de ne pas porter de jugement lorsque je vois un poupon allaiter au lait de vache...

Bref,... D'abord, Elfée ne buvait pas beaucoup, à sa première journée j'avais dû lui fournir de mon lait à la cuillère, elle ne voulait que dormir et la sagefemme insistait pour que je la nourrisse aux deux heures étant donné son petit poids... C'était tout un nouvel apprentissage, pas seulement l'allaitement mais avoir un enfant, tout était nouveau, Elfée pleurait beaucoup, dormait peu, elle avait un genre d'insécurité et pour moi c'était important d'être disponible pour elle, pour l’accueillir dans ce nouveau monde. Mais ça a été très exigeant, j'étais vidée, inconfortable lorsque j'allaitais, je sentais qu'elle me soutirait jusqu'à la dernière goutte...Allaiter n'était même pas agréable, mais je m'obstinait à poursuivre, c'était tellement important pour moi. 

Je ne voulais pas remettre mon allaitement en question. J'aurais sauté à la figure de tous ceux qui stipulaient que je n'avais pas assez de lait. Et pourtant, avec du recul, je pense qu'Elfée avait faim. Elle bavait constamment et on remettait ça sur la pousse des dents, mais ces dents ne sont pas apparus avant ces 20 mois... Mes seins n'avaient pas grossis beaucoup, elle ne buvait pas très longtemps, mais souvent, et comme ILs disaient de la faire boire au deux heures et plus, je m'obstinais à regarder le cadran pour déterminer si elle pleurait parce qu'elle avait faim...

Elle s'est mise à se débattre au sein, elle ne semblait pas confortable, selon l'ostéopathe elle était un peu coincée. À trois mois elle a commencé à faire de l'eczéma. C'est devenu assez important, l'impétigo s'y est installée et tous mes moyens d'herboristes n'ont pas su combler ses démangeaisons, je voyais bien qu'elle ne se pouvait plus, on a consulté et on a appliqué un peu de crème à la cortisone.

J'ai consulté une kinésiologue et grâce à elle, j'ai compris que je mangeais beaucoup de chose qui compromettait mon allaitement, particulièrement les produits soufrés. Le souffre stimule le foie à se détoxifier, mais le foie des nourrissons n'est pas encore assez mature pour en absorber en trop grande quantité. Je mangeais beaucoup d'ail et d'oignon à l'époque, sans parler de brocolis et d'autres choux... ET je ne m'étais jamais rendue compte, avant de les couper complètement de mon alimentation, que je ne les tolérais pas très bien, cela me donnait à moi même beaucoup de gaz et d'inconforts digestifs. Elfée avait mal au ventre elle aussi, elle avait compris bien avant moi que la source de ces inconforts était en mon sein... et elle le refusait, se débattait d'avantages, et avant que je réajuste mon tire, je n'avais presque plus de lait (enfin, c'est difficile à dire, parce qu'on ne le voit pas...) et elle avait énormément faim...

Je me suis résolue, à 4mois et demi (Je sais que pour beaucoup, cela représente un allaitement de longue durée, mais pour moi c'était bien trop peu) à lui donner du lait commercial, ce fut une vraie révélation. D'abord pour elle, petit curieuse qu'elle était, elle pouvait boire tout en observant partout, elle pouvait manger à sa faim, et puis pour moi, parce que ça ne me soutirait plus tout mon jus, même si le processus est un peu plus complexe que celui d'allaiter naturellement. Comme je n'aimais pas l'idée de l'allaiter par une vache, même si tout le monde me dit que ce n'est pas si pire que ça, qu'ils ont tous été allaité industriellement et n'en sont pas mort, j'ai commencé à lui donner des purées de légumes racines à partir de cet âge, ravie, elle dévorait...

Pour mon deuxième allaitement, je me sentais mieux outillée, par contre, durant ma grossesse, j'ai quand même sombré dans l'inquiétude de ne pas y parvenir. Noah a six mois et bois encore au sein. Voici ce qui m'a aidé:

La visualisation: C'est fort puissant.Vers ces 4 mois, j'ai été alité pendant une semaine, malade d'un virus vraiment virulent, après cette session, j'avais l'impression d'avoir moins de lait, et j'étais inquiète parce qu'on m'avait dit qu'a cet âge là les bébés avaient une poussée de croissance qui pouvaient être vraiment difficile et je voulais la franchir avec succès. Mais Noah aussi avait été malade et n'avait probablement pas plus fin qu'a la normale (surtout ne pas écouter se qui se dit, se fier à ses intuitions). Mais au lieu de me fier à mes intuitions j'ai sombré dans la peur de ne plus avoir assez de lait et de répéter ce qui était arrivé pour Elfée. Jusqu'à ce que ma mère me dise que j'étais en train de me forger un beau moule (avec ironie)... J'ai donc changer mon scénario pour m'imaginer les seins comme deux fontaines de lait.  Noah s'est remis à boire goulûment.

Les produits soufrés : J'ai coupé tous les produits soufrés de mon alimentation, bien avant d'accoucher, cela veut dire plus: oignong, ail, choux, chou-fleur, brocoli, rapini, kale, radis, raifort, moutarde, choux de bruxelles, navet, tapsoi, bockchoi, etc...

Favoriser la tétée : Comme je savais que la lactation est stimulée par la demande, j'ai donné le sein à Noah, à chaque fois que je jugeait qu'il le voulait, même si ce n'était que pour quelques secondes, même si il avait bu il y avait moins d'une heure. En fait, j'ai même compris que les petits bébés, du moins les miens, avait besoin de boire plus souvent. Noah (et Elfée) ne boivent pas très longtemps, mais souvent. une petite gorgée par-ci, une petite gorgée par-là. C'est à la fois sécurisant et nourrissant. Si vous leur offrez ce genre d'allaitement, il se peut que vos seins n'aient pas le temps de se gorger et de devenir dur, cela peut en inquiéter certaines qui penseront qu'elles n'ont pas assez de lait. Fiez-vous plutôt à si vous entendez votre enfant avaler du lait lorsqu'il boit...

Le Poulet : Quand on est allée faire une virée au Mexique l'an passée, j'ai rencontré une chinoise qui m'avait dit que les femmes dans son pays, après l'accouchement, se repose beaucoup et boivent du bouillon de poulet sans arrêt, du poulet, du poulet, juste du poulet avait-elle dit... Même la tante à Wesley, une Philippiennes, m'avait offert du bouillon de poulet à Elfée en me disant que ça aiderait ma production de lait. Alors soupe, bouillons et poulet ont étés au menu pratiquement à tous les jours des premiers mois, c'est vraiment efficace.

Les plantes : Voici quelques plantes qui favorisent la lactation, j'en aie abusée: Fenugrec, Fenouil, Ortie, Framboisier, Pissenlit, Guimauve. Surtout éviter celles qui nuisent à la lactation : Achillée Millefeuille, Persil, Menthe, etc...

Masser les seins : pour les stimuler, un massage mammaire fréquent aide à augmenter la lactation. 

Visite chez l'ostéopathe : Planifiez une visite chez l'ostéopathe pour votre nouveau né dans le mois suivant sa naissance. L'accouchement n'est pas intense uniquement pour vous, et dépendant de plusieurs facteurs, le corps de votre enfant peut avoir été perturbé durant le travail. Un déplacement de mâchoire, par exemple, peut être à la base de troubles d'allaitement...

N'écoutez pas ce que les autres disent; combien de lait devrait-il boire? Combien de fois par jour? Combien de temps devrait-il être au sein? Fiez-vous à votre instinct. Pleure-t-il tout le temps? Bave-t-il parce qu'il a faim? Lorsqu'il boit, l'entendez-vous avaler goulûment? Y a-t-il du lait qui sort de vos seins (immédiatement ou après quelques temps de stimulation?)... Encore une fois, l'idée c'est d'avoir Confiance et de se fier à ses intuitions!

***

J'accueil l'argent dans mon expérience de vie pour pouvoir participer davantage à l'expansion de l'humanité, soutenir mes dépenses en toute tranquillité d'esprit et me sentir davantage libre d'exprimer ma vraie nature a son plein potentiel. Si vous vous sentez l'âme généreuse et l'envie de me soutenir dans ma réalisation, vous pouvez me faire un don via paypal en cliquant sur le lien à votre droite. Merci infiniment!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire