25 juillet 2012

Reprogrammation



Le temps passe, les jours s’écoulent, l’été m’échapera-t-il encore?? Comment donc le saisir, m’en abreuver, m’en saouler, m’en gaver jusqu’à satisfaction? Encore une fois tout revient à ma capacité de présence, à être dans le moment présent. Il fait beau, le soleil brille et je sens que je n’en profites pas assez. Ma vie me garde prise à l’intérieur, les tâches ménagères sont devenues pesantes, faire à manger prends tout mon temps, je ne fais plus rien. Je n’ai plus de projets. J’apprends à être. À puiser à l’intérieur de moi plutôtqu’à l’extérieur.

Je ne suis pas encore sortie de ma torpeur, de cette amortissement, cette inactivité qui m'a envahit depuis que je suis maman à la maison. J’accueil le fait de ne pas me sentir comblée en étant à la maison, malgré mon désir profond de donner le meilleur de moi-même à mes enfants et un certain idéal que j’embrassais. J’ai besoin de temps pour moi, pour évoluer. Mon cheminement personnel est devenu plus impératif que d’offrir à mes enfants l’image d’une mère parfaite selon la société dans laquelle j’évolue. Aussi je sais que je suis une bonne mère. 

J’étais lasse d’être lasse, de me chercher. J’apprends que je suis ici. Et que peu importe quelle directive je prends, je suis dans la bonne direction si je reste intègre à ce que je suis. Dans toute cette lenteur qui s’offre à moi, je me redéfinie, je me sens fébrile devant toutes mes bases qui s’écroulent, instable, insécure, mais j’apprends aussi que j’ai le pouvoir de les redéfinir à ma guise et je me sens toute puissante. Je ne sais encore qu’elles couleurs elles prendront, mais de savoir que je suis maître de ma vie et que tout est possible me motive à passer au travers de ce creux non-productif. Si la base de mes piliers sont croches, la tour s’écroulera et ne pourra monter très haut. J’attends que l’eau vaseuse se stabilise pour voir clair, je suis comme le papillon en devenir, en pleine reprogramation et tout ce temps de maman à la maison devient un vrai petit trésor pour me permettre de me reconstruire. J’ai certe hâte de passer à autre chose, de m’envoler et de mieux pouvoir me diriger.

 Je me repose encore beaucoup, je me sens encore fatiguée, mais je sais que cette chronicité s'éteindra lorsque je vivrai de ma source, connecté à mon essence. Deep practice. La reprogrammation c'est épuisant aussi, comme l'enfant doit dormir pour assimiler toutes les nouveautés que la vie a à lui offrir… Je tente de méditer, de me libérer de mes pensées supperflues, Thinking! mais souvent sombre dans un sommeil léger et agréable. J’ai passé les deux dernières semaines à replacer mes chakras et mes pôles magnétiques afin de me sortir d’un état que j’aurais pu qualifié de dépressif (Pour les procédures de libéraitons voir les écrits d'Éric Hamel sur les chakras, les pôles magnétiques et la haute pression : www.erichamel.com). Cela m’a fait du bien, et chaque rencontre avec mes chakras a été nourrissante et libérateur pour moi. Arrivé au chakra du Plexus solaire, j’ai retrouver la confiance en moi et me suis sentie toute puissante. Le désarroi que j’éprouvais vis-à-vis de ce déséquilibre éprouvé à ne plus avoir de bases solides s’est transformé en sentiment de puissance et de confiance vis-à-vis mon pouvoir de créer tout ce que je voulais. De là ma nouvelle devise : Now that you know there is no rule, how do you want to play your life?? La vie n’est qu’un jeu, après tout?? Maintenant, je travail à reconnecter avec mon essence afin que celle-ci mène ma vie. Une vraie révélation pour moi que cette rencontre avec les techniques proposées par Alexandre Nadeau. (www.alexandrenadeau.com) Je vous parlerai de mon expérience dans ma prochaine parrution. Pour l'instant, voici quelques affirmations à appliquer pour une reprogrammation. Pronnoncez chacune des phrases à voix haute et répétez l'exercice jusqu'à ce que chacune des phrases vibres harmonieusement pour vous :


Tout est parfait


Rien arrive pour rien, il n'y a pas d'accident


Tout est bien pour mon apprentissage


Tout est énergie, donc tout est vivant


J'ai confiance en moi et en la vie


Je suis capable de tout, je peux tout faire


Tout et Tous ont une raison d'être divine


Tout est possible, pour tous


Tout se guérri


Ma nature est Illimitée et Puissante


Je m'aime


Je suis ma priorité


J'aime vivre dans la matière, sur la Terre


J'ai confiance en mes intuitions


Je ne suis obligé de rien


J'accueuil l'amour dans ma vie


Je me sens en sécurité sur Terre


La Terre est ma maison


Je suis supporté par la matière et par l'amour


Je désir jouer avec la matière


J'ai de la valeur


Chaque être humain a de la valeur


Je m'aime comme je suis


Je me donne la flexibilité d'être ce que je suis


Je prends ma place


Je communique mes désirs et mes besoins


J'accepte tout


Je ne sais rien


Je me sens en harmonie dans mon corps physique


Je me sens en harmonie avec mes intuitions


Je suis un Dieu


Je suis responsable de ce que je vie


Ce que je vie est le miroir de mes créations


Je suis comblé(e),


Je suis satisfait(e),


Je suis heureux(se),

...


Je vous invites à me partager vos mantra personnel, ça pourrait être enrichissant pour tous!

J'accueil l'argent dans mon expérience de vie pour pouvoir participer davantage à l'expansion de l'humanité, soutenir mes dépenses en toute tranquillité d'esprit et me sentir davantage libre d'exprimer ma vraie nature a son plein potentiel. Si vous vous sentez l'âme généreuse et l'envie de me soutenir dans ma réalisation, vous pouvez me faire un don via paypal en cliquant sur le lien à votre droite. Merci infiniment!



18 juillet 2012

Le jour où je me suis aimé pour de vrai

Je voulais partager avec vous ce fabuleux texte signé Charlie Chaplin (il est fort probable que ce ne soit pas vraiment de lui, peu importe!). À lire et à relire (voire à intégrer!)!



Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j'ai compris qu'en toutes circonstances, j'étais à la bonne place, au bon moment. Et alors, j'ai pu me relaxer. aujourd'hui je sais que cela s'appelle... L'Estime de soi.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j'ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle n'étaient rien d'autre qu'un signal lorsque je vais à l'encontre de mes convictions. Aujourd'hui je sais que cela s'appelle...l'Authenticité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j'ai cessé de vouloir une vie différente et j'ai commencé à voir que tout ce qui m'arrive contribue à ma croissance personnelle. Aujourd'hui je sais que cela s'appelle...la Maturité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j'ai commencé à percevoir l'abus dans le fait de forcer une situation ou une personne, dans le seul but d,obtenir ce que je veux, sachant très bien que ni la personne, ni moi-même ne sommes prêts et que ce n'est pas le moment... Aujourd'hui je sais que cela s'appelle...le Respect.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j'ai commencé à me libérer de tout ce qui n'était pas salutaire, personnes, situations, tout ce qui baissait mon énergie. Au début, ma raison appelait cela de l'égoïsme. Aujourd'hui je sais que cela s'appelle...l'Amour propre.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j'ai cessé d'avoir peur du temps libre et j'ai arrêté de faire de grands plans, j'ai abandonné les méga-projets du futur. Aujourd'hui, je fais ce qui est correct, ce que j'aime quand cela me plait et à mon rythme. Aujourd'hui je sais que cela s'appelle...la Simplicité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j'ai cessé de chercher à avoir toujours raison, et je me suis rendu compte de toutes les fois où je me suis trompé. Aujourd'hui j'ai découvert... l'Humilité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j'ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l'avenir. Aujourd'hui je vie au présent, là où toute la vie se passe. Aujourd'hui je vie une seule journée à la foie. Et cela s'appelle... la Plénitude.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j'ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir. mais si je la mets au service de mon coeur, elle devient une alliée très précieuse! Tout ceci, c'est... le Savoir vire.

Nous ne devons pas avoir peur de nous confronter. Du chaos naissent les étoiles.

***

J'accueil l'argent dans mon expérience de vie pour pouvoir participer davantage à l'expansion de l'humanité, soutenir mes dépenses en toute tranquillité d'esprit et me sentir davantage libre d'exprimer ma vraie nature a son plein potentiel. Si vous vous sentez l'âme généreuse et l'envie de me soutenir dans ma réalisation, vous pouvez me faire un don via paypal en cliquant sur le lien à votre droite. Merci infiniment!

11 juillet 2012

Devenir sauvage pour redevenir humain

Devenir sauvage pour redevenir humain, Quel beau paradoxe que l'humain!

Comme prévu, voici le texte de David Côté (www.crudessence.com), paru dans le dernier numéro du Journal de la Guilde des Herboristes (www.guildedesherboristes.org)


La nature, la vie, incluant tout, n'a jamais cessé d'évoluer. Chaque seconde, les cellules apprennent pour mieux répéter. J'écris à côté d'un hublot à  bord d'un monstre de métal volant. Je contemple ces turbines et cette masse lourde et je suis surpris que ce truc puisse voler, se soulever de terre et contredire les forces de la gravité qui sont si palpables. NOUS avons construit cela! Et cette ville que je vois disparaître au loin, NOUS L'AVONS CONSTRUITE AUSSI!

C'est beau, c'est poétique et triste de voir nos terres et nos constructions de haut. CEs labyrinthes géométriques que l'on nomme banlieues. Ces artères de routes garnies de voitures, ces circuits nerveux d'antennes électriques au milieu d'étendues jaunes et désertes formant des rectangles définis: des champs à perte de vue.

J'en suis à réfléchir à l'utilisation que l'on fait de ces si grands espaces conquis, lorsque l'hôtesse de l'air, en guise de réponse, m'offre un paquet de craquelins sucrés. À entendre la symphonie des froissements de papiers d'emballage dans l'avion et l'excitation soudaine, je comprends rapidement qu'un refus du biscuit n'est pas chose courante et je l'accepte par curiosité. Avec ces champs qui défilent sous mes yeux et la liste d'ingrédients du biscuit dans ma main, je m'esclaffe d'un triste bonheur: sucre, maïs, soya, canola, maltodextrine, farine blanche enrichie, substances laitières modifiées... et l'encyclopédie nutritionnelle ne fait que débuter. 

Je ne peux faire autrement que de penser à tous ces nouveaux aliments sur le marché provenant de souches similaires, à nos légumes et nos fruits qui ne sont plus ce qu'ils étaient... Nos fruits n'ont plus de pépins, c'est-à-dire qu'ils sont dépourvus de système reproducteur... Nos légumes conventionnels ne peuvent plus survivre sans l'homme. Une carotte, une tomate, une aubergine, tous des aliments des plus communs, n'existeraient pas sans l'assistance continuelle de l'humain pour klui fournir les nutriments essentiels et surtout les protéger des maladies. LA nourriture est aujourd'hui domestiquée. Nous savons aujourd'hui que les hommes possèdent un système reproducteur moins performant avec une quantité de spermatozoïdes bien moindre que celle de nos grand-parents. Notre système immunitaire est davantage à fleur de peau, en lien avec un taux d,allergies augmentant annuellement.

En constante symbiose à notre environnement, nous devenons doucement une réflexion de nos actions et de notre consommation. Tout comme les légumes que nous ingérons, nous évoluons en dépendant de ressources extérieures. L'Homo sapiens sapiens est maintenant domesticus!

En sachant cela, que puis-je faire? Comment puis-je donner à mes organes, mon écosystème interne l'information génétique nécessaire afin de développer l'indépendance, la force immunitaire et l'intelligence pour combattre sans l'aide d'antibiotiques? Comment puis-je avoir un système reproducteur sain et évolutif?

Considérant que je suis une réflexion de mon environnement. Il suffit de soumettre mon organisme aux qualités recherchées: il suffit de consommer des aliments indépendants à forte résilience. D'éviter les fruits démunis d,.organes reproducteurs. D'ingérer la vie, dans toute sa splendeur et son autonomie. Rien au monde ne peut excéder le spectre nutritif des aliments sauvages. Tous les livres que je consulte s'entendent sur ce point: la Bardane, l'Ortie, le Sureau, les Bleuets, les Framboises, la Chicoutai, le Pollen, les Algues, les Champignons sauvages, le Cresson et bien d'autres aliments sauvages conserveront toujours leur titre de champignons nutritionnels. Les plantes ont des millions d'années d'expériences; l'humain, dans ses laboratoires, quelques centaines. La corrélation s'impose et la citation enfantine me martèle l'intérieur, je ne peut m'empêcher de l'écrire: «Je suis ce que je mange.» Que c'est simple et cliché! L'irréfutable vérité d'une citation surutilisée. Que dire de plus?

Souvenons-nous, l'évolution est inévitable. Tout organisme apprend à pousser ses limites, devenant constamment meilleur à ce qu'il exécute au quotidien. Ainsi, nos enfants sont bien plus doués en informatique et leurs enfants le seront davantage. La stature, l'ossature et la musculation se transmet de génération en génération: j'imagine déjà nos petits-enfants naissant avec des doigts habiles pour les claviers, des postérieurs coussinés pour s,asseoir plus longtemps, une difficulté évidente à voir de loin ainsi qu'une maladresse à grimper aux arbres. 

Nous avons une responsabilité concrète sur notre évolution: voilà du moins mon humble opinion. Il est donc en notre devoir de choisir nos facteurs évolutifs, de s'entourer et d'intégrer des agents auxquels nous désirons ressembler. Nous sommes, après tout, au service de la vie.

Les champs défilent toujours sous mon hublot,le biscuit intouché repose encore sur mes genoux. Je me demande en riant si je veux lui ressembler.

***

J'accueil l'argent dans mon expérience de vie pour pouvoir participer davantage à l'expansion de l'humanité, soutenir mes dépenses en toute tranquillité d'esprit et me sentir davantage libre d'exprimer ma vraie nature a son plein potentiel. Si vous vous sentez l'âme généreuse et l'envie de me soutenir dans ma réalisation, vous pouvez me faire un don via paypal en cliquant sur le lien à votre droite. Merci infiniment!

4 juillet 2012

Retour sur l'allaitement, la crusine et l'herboristerie.

Je me questionne, doutant encore de mon allaitement. Bientôt Noah ira à la garderie et je voudrais lui fournir du lait maternelle, pour qu'il s'abreuve encore un peu de moi lors de nos éloignements... Mais les épisodes de tire-lait sont peu satisfaisantes, d'ailleurs la chose est en soi peu agréable. Je préfère tirer mon lait manuellement. 

Ma chère amie Corine, accompagnante à la naissance et jeune maman me rassure. Étant donné que Noah a commencé à s'alimenter, il est normal que je n'aie pas beaucoup de lait. Je dois revenir aux questions fondamentales de l'histoire. Est-ce qu'il semble affamé?Non. Est-ce que je l'entends avaler goulûment? Oui. Ajouter du lait materniser à sa routine risque de nuire à ma production, l'idéal est que je commence à tirer mon lait maintenant. Ne pas oublier que la production laitière est proportionnelle à la stimulation, voire demande. Surtout, ne pas lire les ingrédients sur le pot de lait maternisée... encore moins encourageant. Et pas question de prendre un médicament pour favoriser ma lactation... l'idée étant d'offrir le meilleur à mon enfant, pas question de prendre du poison, je me remets à mes tisanes et sort la pipette. Un once à la fois. 

Mais pourquoi tant de femmes ont de la difficulté à allaiter. J'avais pas de lait, à peine quelques gouttes soutirées du tire-lait... Est-ce que certaines femmes ont abandonnées trop rapidement suite à de tels commentaires?  Est-ce là le résultat d'une génération entièrement nourrie au lait de vache? Conséquence de notre adaptation naturelle, le corps de la femme incapable de nourrir sa propre progéniture? Menace à la survie de l'espèce... Quels seront les résultats d'une génération d'enfants nés par césarienne planifiée comme cela est présentement à la mode, particulièrement aux États-Unis? Le corps de la femme, incapable de mettre bas? Ça porte à réfléchir.

Et en même temps, je reçois mon Journal de la Guilde des Herboristes (www.guildedesherboristes.org), où ce même David Côté dont je vous aie parlé dans l'article précédent, se transforme en philosophe écrivain et nous offre dans un merveilleux texte (que vous pourrez lire de façon intégrale dans le prochain article), une vision fort intéressante de ce paradoxe qu'est l'humain. Je vous invites à vous procurer ce merveilleux journal, dont la parution présente porte principalement sur les plantes comestibles (très intéressant!!, avec des recettes succulentes concoctées par ma copine Nathalie : www.nathalieenherbe.com). En visitant le lien internet de la Guilde, vous aurez une idée des points de ventes de celui-ci, et des évènements auxquels la Guilde participe. Vous pourrez aller les rencontrer sur place, ils auront alors plusieurs exemplaires des derniers numéro à vendre.  Peut-être on s'y croisera!

D'ailleurs, le samedi 14 juillet (2012), à la maison de la Culture de  Bromptonville (extension de Sherbrooke, Québec), se tiendra la Journée de la Plante Médicinale, mettant en vedette la Bardane. Ce sera un plaisir de vous y voir de 10h à 15h. Gratuit!! 

J'aimerais aussi vous présenter le blog d'une amie portant sur l'alimentation vivante; www.macuisinevegetale.com. Il est très bien construit, les recettes sont délicieuses et les photos magnifiques!!

Pour terminer ce partage de maux et de pensées, j'aimerais vous partager le projet d'une amie à moi, Reine Isabelle, anciennement infirmière. Dans un tournant de sa vie, nous avons étudiés ensemble la magie des plantes au sein de Flora Medicina (www.floramedicina.com). Une corde de plus à son arc en ciel menant vers un projet de vie sain, sur la voie de la santé au naturelle. Elle a ouvert chez elle, à Sainte-Julie, un relais santé bâtisé La Chaumière d'Orélie et Orfée. Elle y propose hébergement et alimentation végétalienne et vivante pour personnes en voie de guérison. Un havre de paix avec jardin médicinal , pour faire le plein d'énergie, pas trop loin de la grande métropole, ou encore seulement pour un passage, le temps de participer à l'un de ses nombreux ateliers, histoire de retourner chez soi bien outillé pour prendre sa santé en main. Voici ce qu'elle propose : 


LA CHAUMIÈRE D'ORÉLIE ET ORFÉE

Une nutrition saine, curative, énergisante et haute en vibration

Cours, ateliers, séjour santé, soupers, etc…

Découvrez et faites l’expérience des bienfaits durables de l’alimentation vivante.

Offrez-vous une cure santé inoubliable dans un magnifique boisé où les arbres, les oiseaux et les fées cohabitent avec nous pour vous faire vivre un séjour de paix et rempli d’énergie.

Les repas sont composés principalement de végétaux, céréales, noix, graines, pousses fraîches et germination, herbe de blé et jus vert. Les ingrédients sont le plus frais possibles, de saison et biologiques. Produits à vendre sur place.

L’hébergement est douillet .Tous nos lits sont munis d’un sur-matelas avec une technologie magnétique et d’un édredon et oreiller combinant la technologie magnétique, infrarouge et ions négatifs. L’eau que nous buvons est filtrée, reminéralisée et oxygénée avec un système unique de traitement de l’eau, en harmonie avec les fluides de notre corps. L’air que nous respirons est filtré avec un système de filtration de l’air des plus sophistiqué avec ions négatifs.



Forfait santé et détente avec l’alimentation vivante et jus vert
***
Forfait de fin se semaine « Crusinons ensemble »
***
Forfait cours et ateliers pratiques d’alimentation vivante
***
Les soupers vivants du vendredi
***
Visite de jardins, dégustation des plantes
***
Atelier de fabrication de savon, crème, onguent etc…



Pour informations,
Reine Isabelle, herboriste
Reine-isabelle@hotmail.com

Parlez-en!


J'accueil l'argent dans mon expérience de vie pour pouvoir participer davantage à l'expansion de l'humanité, soutenir mes dépenses en toute tranquillité d'esprit et me sentir davantage libre d'exprimer ma vraie nature a son plein potentiel. Si vous vous sentez l'âme généreuse et l'envie de me soutenir dans ma réalisation, vous pouvez me faire un don via paypal en cliquant sur le lien à votre droite. Merci infiniment!