19 décembre 2013

Vous avez été promus à une vie meilleure!

Toute transition implique le deuil. Nous avons en nous toutes les capacités pour percevoir (et créer) chaque transition en promotion, même si cela ne nous est pas indiqué clairement lorsque notre partenaire nous quitte ou encore que nous perdons notre emploi. Et puis même si nous sommes visiblement promue à, par exemple, un travail dans les bahamas, comme nous le souhaitions depuis si longtemps, une période de deuil s'impose tout de même.

Se départir de notre réalité présente pour traverser vers ce à quoi la vie veut nous mener, est tout de même chamboulant. Quitter le présent (déjà devenu passé), nos vieilles habitudes, notre logement, amis, entourage, travail, etc... éveil en chacun de nous un sentiment d'incertitude. En déséquilibre sur le fil qui est tendu entre les deux rives, nous nous sentons généralement comme des funambules vertigineux devant le grand mystère de l'inconnu.

En face de la transition, une partie de nous se meurt, et même si nous ne la trouvions pas nécessairement plaisante jusqu'à maintenant, l'attachement et la sécurité nous retient. Serait-ce l'égo qui a peur de lâcher-prise? petit coquin va! Il a été reconnu que la majorité d'entre-nous a tendance à faire perpétuer une situation désagréable, par sécurité, aussi longtemps que cette situation sera dans la mesure du tolérable. Cela se voit grandement en politique! ou encore dans les relations de violence conjugale.

Les transitions vont être plus facile à traverser si on sait en reconnaître les schèmes. Martha Beck, dans son merveilleux livre Finding your own North Star, a disséqué le cycle du changement en 4 étapes. Donc, dans l'ordre, suivant l’événement bouleversant ou catalytique (un choc, une opportunité, une transition, ...) :

1 L'étape de la mort et la renaissance :  à ce stade-ci la plupart d'entre-nous nous sentons comme si nous avions régressé à la case de départ, comme des enfants insécures et malhabiles. Nous sommes alors confrontés inévitablement à une crise identitaire, puisque le changement nous amène à nous redéfinir, à passer de marié à célibataire, de marié à veuf, d'employé à chômeur, de couple à parents, etc. Une partie de nous se meurt, et résiste. Et devant cette résistance, nous avons la chance inouïe d'explorer les profondeurs de notre être, les souffrances latentes, de redéfinir nos besoins, nos valeurs, nos aspirations et éventuellement de reconnecter avec notre vraie nature. Mais c'est une phase déstabilisante, de lâcher-prise oui, mais aussi d'insécurité. Une phase dans laquelle il est permis d'être en mode : je ne sais pas... aussi longtemps que nous ne savons pas! Une phase où il est permis d'être contre-productif, voire même inactif, même si cela n'est pas très bien toléré par les autres. Aucune grande décision ne devrait être prise ici!

2 L'étape de la rêvasserie : Lorsque nous sommes certains que notre ancienne vie est partie pour toujours et que nous avons jonglé avec la confusion d'en bâtir une nouvelle, tranquillement, nous commençons à avoir des visions de ce que notre vie pourrait avoir l'air, ou plutôt de comment nous aimerions qu'elle soit. Ces idées ne sont pas nécessairement rationnelles (en terme de faisabilité), car bien souvent elles proviennent de vos réels désirs, de votre essence (ce qui veut dire qu'elles sont inévitablement faisable, même si votre rationnel ne peut pas comprendre). Ce sont vos rêves les plus profonds qui émergent, vous montrant la direction à prendre pour épouser votre vraie nature. Ces idées nous propulsent généralement à acquérir de nouvelles informations, à retourner sur les bancs d'école ou du moins à monopoliser notre attention sur tout ce qui les entourent.

3 La saga du héro : à cette étape les choses deviennent plus pragmatiques, nous entrons dans l'action pour concrétiser nos désirs. Martha Beck appel cette étape la saga du héros, parce que généralement, nos premières tentatives sont infructueuses. C'est cet acharnement devant l'objectif de réaliser leur rêve qui rend de l'intérêt aux héros. C'est bien beau rêver, mais la concrétisation de nos idées comportent bien souvent une multitude de détails imprévus, qui heureusement nous aide à nous améliorer dans nos créations. Il nous arrive donc bien souvent de retourner à la case du départ avant de pouvoir expérimenter l'étape ultime :

4 La terre promise: l'étape où vous pouvez enfin jouir de votre idéal, dans la facilité et l'aisance. Cette étape n'est pas nécessairement permanente non plus! N'oublions pas que la nature propre de la vie est Anitcha!!


3 juillet 2013

Changer l'histoire de sa vie.


"Toutes les composantes qui créent votre expérience de vie sont attirées vers vous en raison de la puissance de la Loi de l'Attraction qui répond aux pensées que vous pensez et à l'histoire que vous racontez à propos de votre vie. Votre argent et vos finances; votre état physique, bien-être, clarté, flexibilité, grandeur et forme; votre environnement de travail, comment vous êtes traité, votre satisfaction et vos récompenses - en fait, votre taux de bonheur général au sein de votre expérience de vie - existent en raison de l'histoire que vous vous racontez. Si vous révisiez votre intention première et amélioriez le contenu de l'histoire que vous vous racontez à tous les jours à propos de votre vie, nous vous garantissons que votre vie va devenir cette histoire améliorée. Puisque, en raison du pouvoir de la Loi de l'Attraction, il ne peut qu'en être ainsi! " Abraham





Voici un exemple d'histoire "nouvelle" à se raconter, à se répéter et à vibrer pour attirer à soi plus d'argent. (Money and the Law of Attraction, the teaching of Abraham, Esther and Jerry Hicks).



J'aime l'idée que l'argent est aussi disponible que l'air que je respire. J'aime l'idée que j'inspire et expire l'argent. Cela me plait d'imaginer beaucoup d'argent venir à moi. Je peux voir comment mes sentiments envers l'argent affecte l'argent qui vient vers moi. Je suis heureux de comprendre qu'avec de la pratique je peux contrôler mes sentiments envers l'argent, et même envers n'importe quoi! J'ai remarqué que plus je raconte mon histoire d'abondance, mieux je me sens.
J'aime savoir que je suis le créateur de ma propre réalité et que l'argent qui vient à moi dans ma réalité est directement relié à mes pensées. J'aime savoir que je peux ajuster le montant d'argent que je reçois en ajustant mes pensées.
Maintenant que je comprends la formule pour créer; maintenant que je comprends que j'attire à moi l'essence de ce que je manifeste avec mes pensées; et le plus important, maintenant que je comprends que je peux identifier, à partir de comment je me sens, si je porte mon attention sur le désir de l'argent ou sur le manque d'argent, je me sens confiant qu'en temps propice, je vais m'aligner avec l'abondance et que l'argent va s'écouler puissamment jusqu'à moi, dans mon expérience de vie.
Je comprends que les gens autour de moi détiennent différentes perception à propos de l'argent, des économies, des dépenses, des actes philanthropiques, des donations, du fait de recevoir ou de gagner de l'argent, et il n'est pas nécessaire pour moi de comprendre leur points de vue ou expériences. Je me sens libéré de savoir que je n'ai pas besoin de tout comprendre. C'est vraiment agréable de savoir que la seule chose que j'ai besoin c'est d'aligner mes pensées à propos de l'argent avec mes propres désirs envers l'argent, et que, à partir du moment que je me sens bien, je sais que j'ai trouvé cet alignement. 
J'aime savoir que c'est correct de resentir, occasionnellement, des émotions négatives à l'égard de l'argent. Mais c'est mon intention première de rapidement rediriger mes pensées vers des directions qui sont positives, puisque, logiquement, des pensées qui sont agréables à exprimer vont automatiquement apporter des résultats positifs.
Je comprends que l'argen
t ne va pas nécessairement se manifester dans mon expérience avec le changement de mes pensées, mais je m'attends à constater des améliorations notoires à la suite de mes efforts délibérés d'adopter des pensées agréables. La première évidence de mon alignement avec l'argent va être l'amélioration de mes sentiments, de mon état général, et de mon attitude - et alors de vraies changements au sein de ma situation financière vont suivre très rapidement. J'en ai la certitude.
Je suis au courant de la corrélation absolue qui existe entre ce que j'ai pensée jusqu'à maintenant et mes sentiments à propos de l'argent et ce qui se manifeste dans ma réalité présente. Je peux constater de façon évidente l'application de Loi de l'Attraction en réponse avec mes pensées, et j'ai bien hâte de constater davantage la vérité de cette Loi à travers l'amélioration de mes pensées.
Je peux sentir une augmentation intensive d'Énergie dans le fait d'être plus consciente de mes réflexions. Je crois, sur tous les plans, que j'ai toujours su ceci, et ça me fait sentir bien de me reconnecter avec l'essence même de mon pouvoir, de mes valeurs et de ma propre valeur.
Je mène une vie vraiment abondante, et ça me fait du bien de réaliser que, peu importe ce que cette vie m'amène à désirer, je peux le réaliser. J'aime savoir que je suis illimité!
Je me sens libéré en reconnaissant que je n'ai pas besoin d'attendre après la manifestation de l'argent ou d'autres éléments pour me sentir bien. Et je comprends maintenant que lorsque je me sens mieux, les choses, les expériences et l'argent que je veux doivent suivre.
L'argent circule aussi fluidement que l'air circule de l'extérieur à l'intérieur de mon être. Mes désirs l'attirent à moi, et ma légèreté de pensées le laisse s'écouler librement. Inspire, expire. En constante circulation. Toujours fluide. Peu importe ce que je désir, autant que je le désir, inspire, expire. 




J'accueil l'argent dans mon expérience de vie pour pouvoir participer davantage à l'expansion de l'humanité, soutenir mes dépenses en toute tranquillité d'esprit et me sentir davantage libre d'exprimer ma vraie nature a son plein potentiel. Si vous vous sentez l'âme généreuse et l'envie de me soutenir dans ma réalisation, vous pouvez me faire un don via paypal en cliquant sur le lien à votre droite. Merci infiniment!

13 juin 2013

À mes grands-parents et tout vous autres!!

 Mes chers Grands-parents,

Je pense beaucoup à vous. J’ai parfois des souvenirs d’enfance qui me ramènent sur les Terre de Maranatha. Je vous revois, vous délecter paisiblement de votre café, aux petites heures du matin, avec ce commentateur radio aussi matinal que vous. Une ambiance de paix et d’harmonie règne dans cet air frais campagnard. Grand-maman regardant son homme, les yeux remplis d’amour et d’admiration, quitter la douce chaumière et traverser la rue pour aller travailler. Tapis dans l’herbe tendre, je regarde fièrement grand-maman brandir son cerf-volant, qu’elle a si soigneusement confectionné elle-même, je suis impressionnée. Le ciel est bleu et merveilleux. Je cueille un bouquet de fleur sauvage, le plus beau des trésors. Le bonheur est facile. Nous allions parfois, pot de yaourt en main, récolter les baies dans les hauts framboisiers, quoique je devais être petite à l’époque !! Quel régale, j’arrive même plus à me souvenir si les pots se remplissaient tellement j’avais la joie à la bouche.

Aujourd’hui, j’ai grandit et j’essaie de me reconnecter avec cette petite fille dont la fibre était pure joie, curiosité et bonheur. Avec du recul, j’ai réalisé qu’on chemine dans une société qui peut parfois paraître contraignante et limitative, surtout pour l’expansion de notre vraie nature, et nous faire perdre le cap sur nos rêves et désirs les plus profonds.

Mais j’ai réalisé avec le temps, qu’il n’y a qu’une chose qui compte vraiment ; notre bonheur, notre bien-être. Et que ce bonheur nous permet non seulement de vibrer à partir de notre fibre intérieur, de notre vraie nature, mais aussi de prendre de l’expansion, de se réaliser pleinement.

Je jouis maintenant d’une vie épanouissante et merveilleuse. Ma vie a toujours été ainsi, seulement, pendant un moment, j’avais oublié ! Il est certain que, quand l’attention est monopolisé sur ce qu’on voudrait plutôt que sur ce qui est, l’essentiel de ce qui existe déjà dans notre vie finit par nous échapper. Le bonheur nous glisse des doigts aussi facilement que le sable fin d’une plage paradisiaque. Mais, même si on a les pieds dans ce sable magnifique, peut-on échapper à la beauté du décor si on désir être ailleurs.

J’avais ce sentiment de manque qui m’habitait depuis un certain temps, je me cherchais indéniablement alors
que j’étais ici tout ce temps. J’ai finit par réaliser que tout ce qui compte c’est d’être heureux. À partir de là tout s’opère miraculeusement, tout rentre dans l’ordre facilement. Disons que notre perception du monde change drastiquement. C’est que cet espèce de sentiment de bien-être, qui est très lumineux, nous rapproche de la vibration Divine qui est harmonie, succès, simplicité, prospérité, santé et bien-être.

Je crois, en disant que ce qui a de plus important c’est d’être heureux, que cela peut s’appliquer à tous. Peu importe comment ou qu’est-ce qu’on veut réaliser dans notre vie, à partir du moment où nous sommes enlignés avec notre bonheur, avec notre divinité, tout devient possible, facilement et aisément.

Suffit d’Avoir la Foi, une Foi inébranlable, que tout est possible, même les guérisons relevant du miracle, car effectivement, nos croyances peuvent nous limiter dans notre expansion, tandis que le Divin est toujours prêt à nous offrir ce que l’on veut.

Alors, depuis un moment, au lieu d’exprimer ce qui ne va pas, ce que je ne veux pas, ce qui ne se peut pas, ce qui va mal quoi, j’exprime à l’Univers ce que je veux. Je porte mon attention non seulement sur tout ce qui me fait sentir bien dans ma vie courante, tout ce qui est positif, réussie et abondant, mais aussi, je me visualise comme ayant atteint mon objectif, qui se résume, à sa plus simple expression à être bien. Et figurez-vous que plus je me sens bien, plus je me sens bien et plus je me sens bien et plus je me sens bien et plus je me sens bien et plus ma vie est merveilleuse et lumineuse et épanouissante et harmonieuse, et plus je suis en paix, sereine, confiante, prospère et en bonne santé. C’est fou comment le simple fait de porter une attention sur nos pensées a un impact sur notre vie, c’est comme-ci on récoltait se que l’on sème… Finalement, ça fait bien du sens !

Je voulais partager cela avec vous, car j’estime que c’est à l’avantage de tous d’atteindre un sentiment de bien être constamment en expansion. Et je vous invite à mettre en pratique les exercices suivants de façon quotidienne, voir plusieurs fois par jour pour jouir une vie toujours meilleure !! Essayez-le, vous n’Avez que davantage de bonheur et de bien-être à gagner !!

Exercices
Définir, exprimer et porter son attention sur ce que vous VOULEZ vraiment !
(ex : Je veux me sentir confortable et en harmonie dans mon corps physique, Je veux des relations authentiques, harmonieuses et agréables, je veux plus de liberté dans mes mouvements, je veux plus d’autonomie, je veux plus de quiétude intérieure, etc)

Déterminer le pourquoi de ce que vous voulez. (ex : Je veux plus d’argent parce que je veux payer mes dus en toute quiétude d’esprit, supporter ceux qui me supporte en toute tranquillité d’esprit, participer d’avantage à l’expansion de l’humanité, me sentir davantage libre, etc…)

Noter tout ce qui est déjà merveilleux et positif et abondant dans votre vie actuelle.

Porter son attention uniquement sur ce qui vous fait sentir bien.

Imaginez-vous comme ayant atteint votre objectif et ressentez comment vous vous ressentiriez alors.

Si vos pensées divagues vers le manque, ou la peur ou vers ce qui ne va pas, si vous commencez à vous sentir mal, fâché ou exaspérés, faites immédiatement l’un des exercices précédents afin de planter uniquement ce que vous voulez… pour récolter uniquement ce que vous voulez vraiment !!

Merci infiniment de faire partie de ma vie, de participer à tous les jours à l’immensité de mon bonheur. Je vous aime tendrement,
Tahnie


J'accueil l'argent dans mon expérience de vie pour pouvoir participer davantage à l'expansion de l'humanité, soutenir mes dépenses en toute tranquillité d'esprit et me sentir davantage libre d'exprimer ma vraie nature a son plein potentiel. Si vous vous sentez l'âme généreuse et l'envie de me soutenir dans ma réalisation, vous pouvez me faire un don via paypal en cliquant sur le lien à votre droite. Merci infiniment!

27 mai 2013

Les 7 règles de vie

Selon Deepak Chopra : Le livre des coïncidences




Faire corps avec le Cosmos
AHAM BRAHMASMI
L’essence de mon être est la réalité ultime, la racine et la base de l’Univers, la source de tout ce qui existe.


Découvrir, à travers le miroir des relations, son être non localisé
TAT TVAM ASI
 Je vois l’autre en moi et moi-même en les autres.


Maîtriser son dialogue interne. Transformer la réalité pour créer l’abondance.
SAT CHIT ANANDA
Mon dialogue reflète le feu de mon âme.


Clarifier ses intentions pour les confier à l’univers. Harmoniser intention personnelle et intention universelle
SAN KALPA 
 Mes intentions ont un pouvoir d’organisation


Pacifier son agitation émotionnelle : transformer l’expérience douloureuse en une conscience nouvelle.
MOKSHA 
Je suis émotionnellement libre.


Célébrer la danse du cosmos, embrasser le masculin et le féminin en soi
SHIVA-SHAKTI
 Je donne naissance aux dieux et aux déesses en moi ; à travers moi, ils expriment tous leurs attributs et leurs pouvoirs.


Atteindre l’improbable, s’ouvrir à l’infini des possibles
RITAM 
Je suis alerte, attentif aux coïncidences, et je sais qu’elles sont des messages de Dieu. Je suis porté par le flux de la danse cosmique.




J'accueil l'argent dans mon expérience de vie pour pouvoir participer davantage à l'expansion de l'humanité, soutenir mes dépenses en toute tranquillité d'esprit et me sentir davantage libre d'exprimer ma vraie nature a son plein potentiel. Si vous vous sentez l'âme généreuse et l'envie de me soutenir dans ma réalisation, vous pouvez me faire un don via paypal en cliquant sur le lien à votre droite. Merci infiniment!

9 mai 2013

Les 6 besoins essentiels au bonheur et à l'amour inconditionnel!

Le texte qui suit est une traduction Libre et provient de Teal Scott.

Les êtres humains ont 6 besoins de bases. Notre bonheur dépend de notre capacité à combler ses besoins de manière saine et de façon autonome. Notre incapacité à combler ces besoins de par nous même et de façon saine, détermine les relations que nous attirons à nous et nous empêche d’expérimenter l'amour inconditionnel, contraire à l'attachement. La solution? Trouver des façons pour combler nos besoins sainement et de façon autonome.

Peu importe la nationalité, le genre ou la religion, peu importe où nous sommes nés ou comment nous avons été élevés, nous avons en tant qu'être humain 6 besoins de bases.  Le mot "besoin" implique le manque de quelque chose, ce n'est pas le meilleur mot à utiliser, mais je l'utilise pour le besoin de cet article parce que, pour la plupart des êtres humains, le mot désir signifie plutôt quelque chose qui est voulue mais avec lequel on peut faire sans. Mais je ne veux pas vous parler d'éléments q'on peut se permettre de se passer, je vous parle d'éléments qui sont absolument nécessaires pour que les humains vivent une vie joyeuse et saine, et le mot que la plupart des gens associe avec nécessité est "besoin".

Notre bonheur dépend de notre capacité à rencontrer ses besoins de par nous même de manière saine. L'incapacité de répondre à ces exigences crée le genre d'amour que nous appelons "attachement". C'est ce qui nous empêche d'accéder à une forme plus véritable d'amour, qui est inconditionnel et libre de dépendance. La langue "anglaise" nous limite parce que nous n'avons qu'un mot pour décrire une panoplie d'états différents qui impliquent notre connexion aux autres. Et ce mot c'est l'amour. Mais il y a vraiment plusieurs états différents que nous appelons amour, qui ne reflète pas nécessairement l'amour inconditionnel, universel. Il est important de savoir dès maintenant que ce que vous identifiez comme de l'amour ne l'est pas nécessairement. C'est particulièrement important de comprendre ceci pour comprendre ce qui suit et comment les 6 besoins de bases s'imprègnent dans l'imagerie de l'amour.

Pour mieux comprendre les 6 besoins nous allons d'abord les explorer individuellement.
Certitude : Cela peut certainement être considéré comme un besoin de survie. C'est le besoin le plus primaire. Il représente notre besoin d'être certain que nous pouvons éviter la souffrance et obtenir du plaisir. Il représente notre besoin de sécurité, de stabilité et d'avoir accès à une abondance illimitée.

Variété : Ce besoin représente notre besoin de changements, de défis, d'excitations et de stimulis. Vous pouvez penser que c'est un besoin paradoxal en égard au besoin de certitude, puisque, pour être heureux avec notre vie, cela implique une certaine portion d'incertitude .

Signifiance : Ceci représente le besoin d'avoir une raison d'être, de l'importance et de trouver un sens à la vie. C'est le besoin d'être spécial et reconnu. Souvent, on l'appel le besoin d'être
estimé.

Amour : Ceci est le besoin de connecter avec les autres. De se sentir faisant partie d'un tout, de quelque chose. C'est un besoin d'appartenance, d'unité, ainsi que le besoin d'aimé autant que d'être aimé. Notre besoin d'intimité se situe ici.

Expansion : besoin de grandir et de se développer, de cheminer, de s'actualiser et de s'accomplir.

Contribution : besoin de participer à ce qu'il y a de plus grand que nous. Le besoin de donner et d'offrir sa bénédiction aux autres personnes, au monde et à l'univers tout entier.

Nous avons tous différentes façons de combler ces besoins. Nous les rencontrons autant de façon consciente qu'inconsciente. Et de façon individuelle, chacun de nous se sent beaucoup plus confiant à combler certains besoins plus que d'autres. Mais il est important de comprendre que nous rencontrons ces besoins (nous cherchons le bonheur) à la fois de façon positive et négative. Pour expliquer ce que je veux dire par là, voici quelques exemples pour chacun de ces besoins :

Certitude
Sain : Créer des routines saines, développer des idéaux qui nous servent, de la consistance, des croyances qui sont sous notre contrôle dans notre réalité, une identité positive, s'engager dans des activités que nous aimons, acquérir de l'information et du savoir, être organisé, s'attendre à un comportement positif de notre-part, développer l'optimisme.
Malsain : Devenir compulsif/obsessif, dépendre des autres pour répondre à notre besoin, troubles d'alimentation, développer une identité négative, s'attendre à des comportements négatifs de notre part, devenir contrôlant, se préparer pour le pire, le viol, le meurtre, la mort.

Varieté
Sain : Apprendre de nouvelles choses, essayer de nouveaux aliments, voyager, trouver de nouveaux passes-temps, de nouvelles passions, prendre part à des conversations stimulantes, regarder des films que vous n'avez jamais vu, faire des jeux ou du sport, lire un livre nouveau, rencontrer des gens, trouver de nouveaux défis.
Malsain : Faire des activités dangereuses à haut taux d'adrénaline, consommation d'alcool ou de drogues, s'auto-saboter, se battre par ennui, tromper son partenaire, faire la guerre.



Signifiance
Sain: Développer une identité positive, permettre à notre individualité de s'exprimer, réaliser des objectifs sains, développer un sens du style unique, adopter des croyances qui reflètent notre importance, développer un sens à notre existence, chercher un sens à la vie, se permettre de se faire reconnaître, découvrir et de se distinguer de façon saine.
Malsain : Descendre les autres, sauver les autres, commettre des actions violentes pour attirer l'attention, développer une identité négative, s'attacher à des diagnostiques qui ont été émis à notre égard, utiliser les autres pour augmenter son statu social, mentir pour impressionner davantage, violer, tuer, faire la guerre.

Amour
Sain: Partager, développer une intimité avec quelqu'un, s'ouvrir, faire partie d'une organisation, équipe ou
groupes sains, développer de la compassion, être à l'écoute des autres, cultivé-comprendre et reconnaître l'unicité, relations sexuelles saines, affections physiques saines, échanger des cadeaux, exprimer des mots d'amour envers soi-même et les autres, "remplir sa propre tasse", rendre service, prendre du temps de qualité avec les autres, s'occuper d'animaux de compagnie, connecter avec soi-même, développer sa spiritualité.
Malsain: Se sacrifier, joindre des gagnes, des interactions sexuelles malsaines, chercher la pitié en étant malade ou en ayant constamment des problèmes, des accidents, plaire aux autres, vouloir sauver les autres, faire en sorte que les autres aient besoin de nous, se joindre à la guerre.

Expansion
Sain: Réaliser des défis sains, apprendre, améliorer notre situation courante, suivre son essence, changer, développer de nouvelles façons d'approcher les problèmes de manière à ce que cela favorise notre expansion, écouter les pensés des autres et prendre ce qui nous sert de leur parole.
Malsain : Se dépasser, se surmener, ne jamais se permettre de lâcher prise, relever des défis malsains, apprendre seulement à la dure, être incapable d'écouter les autres, laisser les choses se détériorer avant de les améliorer, faire la guerre.

Contribution
Sain: Effectuer des actes gratuits de gentillesse, faire un avec ce en quoi vous croyez, laissez vos talents s'exprimer dans cet univers, aider les autres lorsque ça nous fait du bien de le faire, exprimer vos visions ou inspirations pour améliorer ce monde, donner pour la joie de donner, focusser sur la solution, se joindre à des causes qui prône une solution.
Malsain : Devenir le "contraire" qui inspire les autres à évoluer dans un monde meilleur (Hitler) en agissant de manière malsaine envers vous-même et le monde entier, focusser sur le problème, se joindre à des causes qui perpétuent le problème, se sacrifier, faire la guerre.

Voilà seulement quelques façons de combler les 6 besoins. Tout ce que vous faites, que ce soit bénéfique ou néfaste, vous le faites uniquement pour une raison : parce que vous pensez que ça va combler un ou plusieurs de ces besoins. Rencontrer ces besoins permet d'éprouver la sensation de bonheur. Voilà pourquoi nous pouvons aussi affirmer que la seule raison pour laquelle n'importe qui agit de telle ou telle façon, c'est parce qu'il pense que cela va ajouter à leur bonheur.

Reconnaissez que certaines choses que nous faisons comble plus d'un besoin. Par exemple, faire la guerre ou se joindre aux troupes est une façon malsaine qui peut possiblement nous amener à combler tous ces besoins. Il n'est pas surprenant que l'être humain ne soit pas encore parvenu à arrêter les guerres puisque nous sommes maintenant en mesure de reconnaître que pour plusieurs, cela comble une majorité des besoins essentiels de l'être humain.

Il est impératif pour notre bonheur que nous rencontrions tous ces 6 besoins. Le but (contrairement à l'opinion populaire) n'est pas de se débarrasser de ses besoins. C'est de trouver des moyens pour combler ses besoins pour nous même de manière saine. Il est contre-nature que l'humain tente de ne pas avoir besoin de ce qu'il a besoin. En fait, la quête individuelle d'un état où nous n'avons ni besoin ni désir est à la base de plusieurs religions mondiales. Nous en arrivons à cette idée que les besoins et les désirs sont à la base de la souffrance seulement lorsque nous sommes incapable de combler ses besoins et désirs.

Mais maintenant, passons à la partie la plus cruciale de l'information sur les 6 besoins humains en égard aux relations interpersonnelles.

Ce que la majorité des gens appellent amour, n'est, en fait, pas de l'amour, mais plutôt de l'attachement. C'est le sentiment d'avoir besoin de quelqu'un. Ce que nous appelons amour est le résultat subconscient qui nous laisse croire qu'une autre personne ou que quelque chose est en mesure de combler un ou plusieurs de nos besoins lorsque nous ne nous sentons pas en mesure de le faire de par nous même, sans la présence de cette personne ou élément. 
C'est cela qui crée une réponse intense biochimique que nous avons tendance à associer avec le phénomène de tomber en amour. C'est ce qui dirige notre focus positif vers cet élément pour un certain temps. Nous, en tant qu'humain, somme perpétuellement à la recherche du sentiment d'Unicité (wholeness). La clé pour être et se sentir réaliser est de combler nos besoins de façon saine de par nous même. Lorsque nous ne comblons pas nos besoins, nous nous sentons incomplet et lorsque nous rencontrons quelqu'un qui comble ces besoins pour nous, nous nous sentons plus complet. L,une des raisons pour lesquels nous avons tendance à dire dans une relation que "nous nous complétons".

Toutes les relations sont, à un certain degré, co-dépendante, jusqu'à ce que nous soyons en mesure de rencontrer tous nos besoins de façon autonome.
Votre bonheur semble dépendre des autres n'ont pas parce que vous aimez cette personne inconditionnellement, mais parce que vous avez besoin de cette personne parce qu'elle comble d'une façon ou d'une autre un ou plusieurs de vos besoins que vous êtes vous même incapable de combler. Vous êtes dépendant l'un de l'autre. Ça c'est la vrai raison derrière laquelle les contraires s'attirent. Les gens avec des personnalités opposées, ont souvent des déficiences et des forces opposées lorsqu'il s'agit de combler leur propre besoins. Une personne qui se sent incapable de créer de la variété pour elle-même va être particulièrement attirée par quelqu'un d'imprévisible parce que cette nature imprévisible va apporter un sens de la variété et de l'excitation pour elle. Et une personne imprévisible va souvent être attirée par une personne prévenante puisque la nature prévisible de ce partenaire lui apporte un sentiment de certitude et de confort qu'elle est incapable de créer pour elle-même. Alors, au lieu de dire que les contraires s'attirent, il seraient plutôt juste de dire que les besoins s'attirent. Certaines formes de cette dépendance sont plus apparentes que d'autres. Les formes les plus extrême de dépendance sont celles que nous appelons traditionnellement les relations co-dépendantes. Une relation reconnue comme telle n'est rien d'autre qu'une relation entre deux personnes qui se sentent incapables de répondre à leurs besoins de façon saine et autonome et qui reposent entièrement sur l'autre pour se faire. Vu de l'extérieur, pour les personnes impliquées, la relation prends beaucoup plus de place en importance que l'individuel. C'est une grande erreur. Il est impossible de prioriser quelqu'un d'autre plus que nous même! Cela paraît être le cas, seulement lorsqu'on perd la notion du résultat que cause le fait d'agir ainsi. Par exemple : Il semblerait que certaines personnes qui s'auto-sacrifient priorisent les autres, mais ce n'est pas le cas. Leur besoin de base en agissant ainsi est le besoin d'amour, et ils sont convaincus qu'en s'auto-sacrifiant pour les autres, ils vont recevoir de l'amour en retour. C'est une façon malsaine de combler ce besoin.

Maintenant, c'est le temps d'aller encore plus en profondeur.
Notre bonheur n'est pas la seule chose qui résulte de notre capacité à rencontrer ces besoins de façon autonome. Notre capacité à vraiment aimer, inconditionnellement est en fait, le résultat de notre capacité à répondre à ces besoin de façon saine et autonome. La plupart des gens craigne qu'en comblant tous leurs besoins, qu'ils n'auront plus de raison pour vivre des relations. Nous craignons de finir seule et de ne plus jamais aimer les autres. Tandis que c'est complètement le contraire. Notre attachement aux autres va disparaître puisque notre bonheur ne dépendra plus de facteurs extérieurs, des autres, de ce qu'ils font ou ne font pas. Cela signifie que nous seront libres de les aimer et de s'aimer inconditionnellement. Seulement à partir de là, seront nous en mesure d'expérimenter ce qu'est l'amour véritable, l'amour universel.

Alors que nous allons de relation en relation pour combler un sentiment de complétude, nous sommes toujours ramener vers nous même. La réponse restera toujours la même et cette clé c'est VOUS. Vous êtes ce que vous chercher chez les autres. Les besoins impliquent la sensation de manquer quelque chose que vous désirez incroyablement, quelque chose que vous ne pouvez faire sans. Alors, peu importe le nombre de relations que vous vivez, tout aussi longtemps que vous éprouvez des besoins pour elles, elles se doivent de ne pas durer. Ça fait partie de la Loi universel que ces relations ne peuvent que vous refléter le même sens de lacune que vous éprouver. Vous allez chercher à ce que d'autres personnes remplissent ces besoins et cette satisfaction sera éphémère jusqu'à ce que vous soyez capables de combler vos besoins vous même de façon saine.

Ce n'est pas votre travail de renier de votre être vos besoins élémentaires. Même les êtres les plus illuminés ont ces mêmes besoins à combler. Les êtres illuminés ont seulement perfectionner l'art de combler ces besoins pour eux-même de manière saine. Et maintenant, c'est à votre tour de déterminer de quelle façon vous combler présentement ces besoins. Je vous invites à modifier vos manières négatives de les combler en adoptant des comportements positifs. En faisant ceci, vous ne ressentirez plus cette sensation de manque ou de vide. Et vos relations seront une source de joie immense au lieu d'être conflictuelles.



J'accueil l'argent dans mon expérience de vie pour pouvoir participer davantage à l'expansion de l'humanité, soutenir mes dépenses en toute tranquillité d'esprit et me sentir davantage libre d'exprimer ma vraie nature a son plein potentiel. Si vous vous sentez l'âme généreuse et l'envie de me soutenir dans ma réalisation, vous pouvez me faire un don via paypal en cliquant sur le lien à votre droite. Merci infiniment!

1 mai 2013

Et le bonheur dans tout ça?

Oeuvre de Janic Losier
Peu importe ce que l'on veut vraiment, si on approfondi la réflexion jusqu'au bout, l'idéal de chacun c'est d'être heureux. Quand on est bien incrusté dans la matière, dans cette réalité physique et superficiel, on croit d'abord que cette sensation se loge au sein d'une BMW, d'un poste de président d'entreprise, d'une notoriété quelconque, d'un compte en banque bien rempli, d'une possession quelconque. En évoluant dans le cheminement personnel et la spiritualité, nos désirs deviennent plutôt éthérés, on recherche plutôt l'harmonie, la santé, le bien-être pour tous, du temps de qualité, des relations humaines authentiques, sans trop mettre l'accent sur les détails de ces réalités. Cette nouvelle présence, plus profonde, nous amène à lâcher prise sur le comment de la manifestation et à focusser plutôt sur le sentiment de ce qu'on veut qui se manifeste, ce qui permet au Divin d'opérer et au meilleur scénario possible pour nous de se manifester.

Le lâcher prise!! Quand on en vient à considérer, comme moi,que tout est parfait, que rien n'arrive pour rien, il est plus facile de permettre au Divin de se manifester, de l'accueillir sans jugement, dans une paix profonde, peu importe le scénario. Il n'y a pas de tempête possible lorsque nous gardons les yeux rivés sur la perfection de la création supérieure, ce que j'appel le Divin quoi. On ne perçoit pas toujours le bien, ni la perfection derrière toutes les situations du moment présent, parfois la compréhension se manifeste plus tard, mais le lâcher prise et le fait d'accueuillir sans jugement nous permet l'accès à cette compréhension et donc notre évolution au sein de notre cheminement pesonnel.

J'ai voulu approfondir ma compréhension du bonheur en demandant à la guidance divine intérieure de m'éclairer davantage sur le sujet et je partage avec vous ici-même ce qui est ressorti de cette conversation avec le Supérieur. D'abord, je tiens à exprimer ma reconnaissance pour ce merveilleux partage dont ce billet en est la continuation, ma façon à moi de contribuer au bien-être de l'humanité, je vous offre ma bénédiction. J'ai souvent des pensées de bonheur, de santé, de sagesse, de bien-être, de jeunesse éternelle, d'amour et de prospérité pour l'ensemble des créatures divines que vous êtes et que je suis.


Donc, sachez en fait que le bonheur c'est un passage obligé lorsque nous faisons partie du grand Tout universel, lorsqu'il n'y a plus de limitations qui nous empêchent d'accéder à notre vraie nature. Notre vraie nature est illuminée, nous sommes les enfants de Dieu, de la Source, et notre unité avec elle, le fait de faire un tout avec l'ensemble, nous permet d'accéder à notre nature profonde. Nous sommes de nature divins, spirituels, éternels, vivants, nous sommes lumière, sagesse, amour, jeunesse éternelle, confiance, non-jugement, acceptation, calme, harmonie, vérité.


Donc le bonheur, c'est la Source qui se manifeste à l'intérieur à travers un état de communion, de félicité (bliss), de bien-être général. La prospérité en est synonyme et laissez-moi vous citer la définition du petit Robert pour comprendre mieux le sens de ce mot merveilleux : État heureux, situation favorable d'une personne quant au physique (bien-être, santé), à la fortune (fortune, richesse, succès) et aux agréements qui en découlent (bonheur, félicité). Voilà, c'est en plein cela a quoi la plupart des gens cherchent a aspirer, sans savoir que nous y aspirons naturellement en raison de notre vraie nature.
Oeuvre de Janic Losier

Mais comment accéder à notre vraie nature?

* Par le chant de l'amour inconditionnel : dernièrement j'ai reçu comme directive d'élargir le canal à travers lequel la Source s'écoule en moi, de manière à ce que celle-ci passe de ruisseau à rivière, puis à fleuve et éventuellement à une mer qui se répend à l'infini dans tout mon être. Et pour ce faire, on m'a indiqué d'accueillir en moi l'Amour, en l'appelant à venir m'abriter et en lui faisant toute la place dont elle a besoi, parce que l'Amour permet de nettoyer le passage et de l'agrandir. En fait "quand l'Amour déploie ses ailes, il recherche les lieux arides du coeur humain, les endroits de la vie qui sont gâchés. Son contact rachète l'humanité et transforme le monde comme par magie. L'Amour est Dieu, éternel illimité, immuable, s'étendant à l'infini au-delà de toute imagination (SPALDING, La vie des maîtres).
Donc inviter l'amour à faire Un avec soi, et pour être en meilleur réception chercher l'amour en soi, le visualiser, le sentir. Voici une petite formule que vosu pouvez employer pour y parvenir : " Amour, je t'accueuil en moi, répand-toi dans tous les recoins de mon être afin que mon espace soi purifié et laisse s'écouler librement la Source dans mon expérience de vie, m'abreuve, me nourrisse, me remplisse." Laissez l'Amour l'emporter, se frayer un chemin à travers chaque recoin de votre être pour le purifier, le nettoyer, l'embellir et ainsi permettre à la Source de s'écouler fluidement, sans limitations. D'accueuillir l'Amour a un impacte encore plus puissant que de faire des libérations ou de la reprogrammation, parce qu'on laisse le commandement, le contrôle au divin.

* Par le ravitaillement en la source nourrissière : Vous pouvez vous ravitailler à même la Source par le biais de la prière, mais il y a une méconception de celle-ci. Comprendre que la prière est en fait l'adoration de l'Idéal, de la Source elle-même. C'est un acte de vénération. Donc, en priant, en vénérant la Source, on se ravitaille à la Source parce que plus on expérimente la Source dans nos pensées (par la mention de) plus elle se manifeste à nous (loi de l'attraction).

Par la Foi inébranlable : Ne pas sous-estimer le pouvoir de la Foi. Il importe s'avoir une Foi sans détournement, ne pas remettre en question, douter, perdre confiance. La CONSISTANCE dans nos paroles, nos actes, nos pensées et croyances nous permet d'avoir accès à notre vrai nature, au bonheur. il ne faut pas plier comme le bois souple et rentrer chez soi déçu, sans avoir reçu, mais plutôt insister jusqu'à ce que la réalisation se manifeste dans le visible. (Comprendre que la manifestation prend un certain temps à se créer sous forme éthérée, dans l'invisible, ou au niveau énergétique si vous préférer. Un peu comme une grossesse prends 9 mois, il y a un lapse de temps qu'on ne peut échaper).

* Par l'expérience : L'expérience de notre Idéal nous permet de créer notre Idéal dans nos vibrations. La présence vibratoire de cette idéal dans notre champ d'énergie attire automatiquement, par la loi de l'attraction cette même vibration vers nous, ce faisant, celle-ci grandit, se construit, jusqu'à ce qu'elle puisse émerger dans la réalité palpable, un peu comme l'enfant se construit dans le ventre avant de naître. Voilà pourquoi l'exercice du génie emprunté d'Alexandre Nadeau est si efficace (Vous pouvez appliquer cette technique non seulement à des modèles humains, mais aussi à des phénomènes, comme Dieu par exemple!).
Oeuvre de Simon Haiduk



Suite à ses enseignements, j'ai voulu confirmer d'autres éléments. D'abord, à propos de ce que teal Scott mentionne dans sa vidéo sur le bonheur. Je vous en fais un résumé ici si vous ne comprenez pas bien l'anglais : En gros, elle stipule que lorsque nous avons un désir ou un idéal, notre Soi supérieur va directement à cet idéal et que notre objectif en tant qu'être humain est de rejoindre notre Soi supérieur, donc d'accomplir nos désirs et idéaux. Et que les sentiments positifs sont des indicateurs qui nous permettent de comprendre que nous sommes sur la bonne voie pour rejoindre notre Soi supérieure. J'ai donc voulu savoir si la réalisation de nos désirs, donc le fait de rejoindre notre Soi supérieur nous permettait d'expérimenter le bonheur. Et ça m'a dit que oui, mais uniquement de façon temporaire. puisqu'au bout du compte nous ne sommes toujours pas en unissons avec la Source (sauf si notre Idéal est d'être en unisson avec la Source). lorsque nos désirs sont trop axés sur l'individualité notre bonheur ne peut pas être permanent.

La permanence du bonheur se trouve dans l'unisson avec sa nature divine.

J'ai aussi voulu savoir si les sentiments positifs étaient effectivement des indicateurs d'une certaine complicité avec notre nature divine. Et oui, ils le sont, parce qu'ils permettent de créer quelque chose de positif (lorsqu'entendus et respectés), donc de solide, qui a une haute vibration énergétique. Le fait d'écouter et de suivre nos sentiments positifs (voir exercice proposé ici) nous permet d,augmenter nos vibrations jusuq'à ce qu'on vibre à l'unisson avec la Source.

Nos sentiments positifs sont donc, en quelque sorte, des indicateurs de la manifestation de Dieu à travers notre canal, ou plutôt de la manifestation de la volonté de Dieu. Ils sont un peu comme la carotte au bout du baton, un espèce d'élement de satisfaction ou de plaisir pour amener le canal, ou plutôt l'individu là où dieu en a besoin pour que sa volonté soit faite.

La visualisation sentie (technique qui se raproche de celle du génie emprunté, mais beaucoup plus simple) du bonheur, permet d'expérimenter comment on se sentirait si on était heureux, cela nous permet d'expérimenter davantage de bonheur dans notre vie de tous les jours en raison de la loi de l'attraction. Cette loi stipule que nous attirons à nous (énergétiquement) tout ce que nous manifestons (énergétiquement). On vit vraiment dans un monde d'illusion ou la majorité des choses se passe dans l'invisible! De pratiquer la visualisation sentie va être très efficace pour, au bout du compte, expériement notre vraie nature. Pratiquer la visualisation sentie de Dieu ou du grand Tout ou de la Source (comme vous voulez l'appeler) est aussi fort favorable à notre expérience permanente de notre unissons avec la Source.


C'est donc par le biais de la persévérance, de la constance, de l'insistance, de la croyance et de la fidélité à Dieu que nous pouvons en arriver à vivre de notre vraie nature en permanence. De quelle façon peut-on manifester notre fidélité à Dieu? En ne doutant jamais, peu importe ce qui arrive. Ne jamais détourner son regard de lui.

" Quand une discorde s'élève, prenez l'habitude de vous tourner immédiatement vers la pensée de Dieu, le royaume intérieur. Vous aurez un contact instantané avec les idées divines et vous constaterez que l'amour de Dieu est toujours prêt à apporter son baume de guérison à ceux qui le recherchent. (SPALDING, La vie des maîtres)."


J'accueil l'argent dans mon expérience de vie pour pouvoir participer davantage à l'expansion de l'humanité, soutenir mes dépenses en toute tranquillité d'esprit et me sentir davantage libre d'exprimer ma vraie nature a son plein potentiel. Si vous vous sentez l'âme généreuse et l'envie de me soutenir dans ma réalisation, vous pouvez me faire un don via paypal en cliquant sur le lien à votre droite. Merci infiniment!

17 avril 2013

Élargir son champ de possibilités



J'ai terminé mon dernier billet avec la citation suivante :

Les hommes prirent conscience du triomphe sur la mort. Mieux encore, ils comprirent que l'on pouvait surmonter toutes limitations humaines en s'élevant au-dessus d'elles jusqu'au niveau de conscience d'où l'on peut voir qu'elles n'existent pas. Il suffit d'aimer et de chérir une telle conscience pour qu'elle se manifeste.(SPALDING; la vie des maîtres)
J'ai aussi déjà mentionné que la seule chose qui nous limites dans nos créations, ce sont nos CROYANCES. Dernièrement j'ai compris que la vie qu'a mené Jésus, et qu'il a voulu nous faire adopter par ces enseignements, c'est l'Absolue. Jusqu'à maintenant, nous avons compris à tords et à travers les enseignements du Christ. Nous avons idéaliser l'idole au lieu d'idéaliser l'idéal. Heureusement, comme je n'ai jamais eu d'enseignements religieux ou de notions bibliques, et comme j'ai été longtemps athée, je me sens moins limitée par des fausses croyances devant ce que je vais vous apporter à travers ce billet.

Jésus, au travers son cheminement personnel a compris qu'il était une manifestation de la Source, qu'il a alors nommé Dieu. Je vais utiliser de plus en plus ce terme, car sachez qu'il a une vibration vraiment très puissante. Et plus on l'utilise, plus on manifeste cette vibration dans nos énergies, dans notre réalité.

Il a non seulement compris qu'il était Homme, à travers lequel la Source prenait son plaisir et pouvait se manifester, mais aussi qu'il était le Christ, fils du père (Sachez que le Christ est la vie adaptée à la forme, l'énergie naissante que les hommes de science devinent sans savoir d'où elle vient. SPALDING; la vie des maîtres), et que donc, de par cette filiation il lui revenait de droit tous les pouvoirs du Père (Amour, Sagesse, Liberté, Intelligence, Prospérité, Abondance, etc.). Et pour finir, qu'étant donné qu'il était le fils de Dieu, issu de Dieu et que Dieu est omniprésent et omnipotent, qu'il était aussi Dieu. (La trinité : Homme * Le Christ * Dieu = Absolue).

Ne savez-vous pas que Christ demeure en vous comme en chacun? Ne savez-vous pas que votre corps est pur, parfait, jeune, toujours beau et divin? Ne savez-vous pas que Dieu vous a crées exactement à son image et à sa ressemblance, et vous a donné autorité sur toutes choses? Par vous-mêmes, vous êtes toujours Christ, le parfait fils de Dieu, le fils unique en qui le Père et la Mère prennent plaisir. Vous êtes purs, parfaits, saints, divins, unis à Dieu qui est la totalité du Bien. Et tout enfant a le droit de proclamer cette filiation, cette divinité.(SPALDING; la vie des maîtres)

On retrouve à travers les enseignements d'Éric Hamel (qu'il reçoit de ses guides), plusieurs similitudes avec les enseignements de Jésus. Je pense que d'avoir d'abord commencé par l'étude et la pratique de ces enseignements, m'ont aider à mieux comprendre et accepter de foi ceux qui s'en viennent!

Pour vivre la vie divine qui nous revient de droit, nous enfants de Dieu, il importe que nous nous débarrassions de nos limitations d'humains mortels pour élever notre conscience aux possibilités divines. Et pour se faire, je pense qu'il faut absolument élargir notre champ de possibilités, soit redéfinir nos croyances. En fait, c'est plutôt de se mettre à croire en des choses qui, un moment auparavant était pour l'ensemble des communs mortels, impossibles!

Tout ce que Jésus à réaliser, ses soit disant Miracles, ce sont des choses auxquels nous avons accès nous aussi en tant que créature Divine, Divinités, Dieux. Étant donné que nous avons autorité sur toute chose, lorsque nous gardons nos yeux fixés sur Dieu, sur la colline Sainte, nous vivons au sein de la Source où tout est parfait et harmonieux. Aucune tempête ne saurait ni nous ébranler ni nous frôler. Et si par hasard, le feu venait à nous encercler, nous pourrions marcher avec foi au travers sans même que les flammes ne nous touchent, de la même façon que Jésus a marché sur l'eau. Dotés de l'Intelligence divine et unis à la Source, comprenant que toute chose est issue de la Substance Universelle, nous pouvons y concevoir tout ce dont nous avons besoin pour combler tous les bons désirs et en abaisser les vibrations pour que cela ou ceci ce manifeste au niveau physique. De la même manière que Jésus combla la faim du peuple en soutirant de la Source en abondance le pain divin, de la même façon, nous n'avons plus besoin de nous accrocher à la matière pour vivre dans l'abondance. Vêtements, nourriture, argent et autres commodités peuvent être moulés instantanément, selon nos besoins, à partir de la Substance Universelle, et y retourner aussitôt terminé. Plus besoin n'y d'accumuler, ni de polluer.

Nous pouvons aussi augmenter nos vibrations jusqu'à s'unir avec la Source, s'y dissoudre ou dissoudre toutes nos fausses croyances ou limitations, afin de les en retirer parfaits et sains, comme Dieu l'a prévu. Par ce même procédé, nous pouvons restituer la perfection chez tous les êtres qui se conçoivent de manière limitative imparfaits, malades, faibles, blessés, etc...

Nous sommes dotés d'un corps physique de joie pur et spirituel, éternellement jeune et beau, indestructible. Jésus l'a prouvé en se sacrifiant par la cruxification. Maîtrisant son corps à la perfection, il savait que si celui-ci était détruit il serait immédiatement reconstruit, tel quel. Il était arrivé à un point où il avait une telle maîtrise sur son corps, qu'il en avait élevé les vibrations jusqu'au point où il trépassa. Il vécu ce que d'autres appels l'ascension. Ses vibrations sont tellement hautes qu'il est maintenant impossible pour les mortels de le voir. Pour se manifester il doit augmenter les vibrations des humains mortels, car il vit toujours. ( Ce trépas, ce passage, signifie que le corps est spirituellement parfait). Nous savons tous que l'illumination implique la fin des renaissances karmiques, mais je crois que bien peux de nous ont compris, qu'il s'agit en fait de maîtriser son corps pur et divin jusqu'à ce qu'on puisse annuler la loi du karma en devenant immortel ici sur la terre. L'Éden sur Terre, le paradis c'est ici.

En vérité, il n'y a pas de raison pour que le corps ne soit aussi jeune et chargé de vitalité que la semence vitale d'où il est issu. (...) Il n'existe aucune loi de mort ou de décrépitude pour (la forme divine de l'homme), sauf l'accident. (SPALDING; la vie des maîtres) 

Lorsque l'homme aura manifesté son Christ il pourra user non seulement de la loi divine de l'abondance à travers la Source, mais aussi de la Force supérieure, universelle, divine (ou mouvement perpétuel ou énergie) pour s'éclairer dans le noir, se réchauffer dans le froid, ou encore faire mouvoir des machines. Lorsqu'il sera libéré de la loi de la gravité, il expérimentera la Loi de la lévitation et pourra se déplacer par le simple désir de se trouver en un endroit, instantanément 9 je me disais bien qu'il y avait un moyen plus intelligent que celui d'attacher bêtement nos enfants dans des boîtes d'acier sans pouvoir les consoler lorsqu'ils pleurent à chaudes larmes...). Il pourra communiquer par télépathie.  Fini le ménage, le lavage, l'usure, car aucune création de Dieu ne peut s'agencer à une autre création de Dieu si cela n'est pas désirer, car les créations de Dieu sont parfaites!!

(à la question comment cela se fait-il que vos vêtements soient toujours propres? : ) Cela vous étonne, mais nous sommes encore bien plus étonnés du fait qu'un grain de substance créé par Dieu puisse adhérer à une autre création de Dieu à laquelle il n'appartient pas, à un endroit où il n'est pas désiré. Avec une conception juste, cela ne pourra pas arriver, car aucune parcelle de la Substance de Dieu ne peut se trouver placée à un mauvais endroit. (SPALDING; la vie des maîtres)
L'homme n'est donc pas venu sur la Terre pour passer la moitié de sa vie à travailler, esclave de l'argent...

Quand il se repentira et apprendra de nouveau à l'écouter (sa voix intérieure), il (l'homme) cessera de travailler pour gagner sa vie. Il ne travaillera plus que pour la joie de créer. Il entrera dans la joie créatrice, domaine régi par la loi du Seigneur ou Parole de Dieu. (SPALDING; la vie des maîtres)

Manifester le Christ, est un processus, je vous guiderai du mieux que je peux avec les enseignements reçu dans le livre La vie des Maîtres de Baird T. Spalding, et d'autres de mes guides, à travers mes prochains billets. Mais je crois qu'il était d'abord primordial que vous vous conceviez que la vie du Christ est une possibilité pour que vous puissiez vous mettes à y croire, puisque la FOI est primordial à la réalisation de nos désirs.

Dès que les hommes seront libérés de la croyance qu'ils sont des corps soumis aux lois de la vie et de la mort, ils s’apercevront qu'ils ne sont nullement esclaves de toutes limitations humaines et peuvent, s'ils le veulent, devenir des fils de Dieu. Dès l'instant qu'ils ont compris leur divinité, ils sont libres de toute limitation et mis en possession de la force divine. (SPALDING; la vie des maîtres) 

J'accueil l'argent dans mon expérience de vie pour pouvoir participer davantage à l'expansion de l'humanité, soutenir mes dépenses en toute tranquillité d'esprit et me sentir davantage libre d'exprimer ma vraie nature a son plein potentiel. Si vous vous sentez l'âme généreuse et l'envie de me soutenir dans ma réalisation, vous pouvez me faire un don via paypal en cliquant sur le lien à votre droite. Merci infiniment!



10 avril 2013

L'Être Unifié

 J'ai ressenti le besoin dernièrement de prendre une pause avant d'aller plus à l'avant dans la divulgation des enseignements reçus. C'est que voyez vous il y a déjà beaucoup de gens sur cette planète qui prêchent pour la Vérité, ou qui diffusent à qui le veulent bien des enseignements quelconques et en la matière, je suis toujours restée fidèle à moi même, septique quoi. Jusqu'ici, je dois vous avouer que j'ai reçu dans un ordre parfait les enseignements dont j'avais besoin, et même si aujourd'hui je remets en question certains enseignements reçus, je considère que sans avoir passer par cette exacte ligne directrice je n'aurais pas été en mesure de recevoir, ni de comprendre les enseignements que je me propose de vous livrer ici même à travers les prochaines semaines. Ceux qui ont eu la chance de me suivre sur mon blog depuis le début pourrons voir une suite logique à l'évolution de mon cheminement, mais sachez d'abord que pour gravir l'escalier, il importe bien de monter les marches une à une, mais que si nous voulons nous rendre au sommet, nous nous devons de laisser les marches à l'arrière de nous. Il en est de même pour les enseignements. Pour cheminer, nous ne devons pas nous attacher aux enseignements reçus préalablement, d'ailleurs, il vaut mieux que nous les laissions là où elles sont pour que les autres puissent nous suivre et gravir derrière nous l'escalier de la Vérité.

Aujourd'hui, je vais approfondir le sujet de l'Être Unifié. Dans le premier billet sur Créer sa réalité, j'ai mentionné que réunifier son être permettait de se libérer de nos facteurs limitatifs parce qu'en fait cela nous permet de nous élever au dessus du chaudron limitatifs des croyances humaines pour se fondre à la Source, à la Vérité et la Sagesse. Voici les enseignements relatifs à l'ÊTRE UNI que j'ai reçu par le billet de mes guides (merci) :

D'abord, j'ai compris que j'étais fatiguée parce je perdais mon énergie à travers la diffusion de mon Être.

En réalité L'Être Uni, c'est l'absolue, c'est l'Être de retour à la maison, uni à son Essence, uni à la Source.

L'Être Uni, c'est le canal par lequel la Source peut se manifester et expérimenter la vie. La Source c'est l'élément créateur duquel toute chose est issue, ainsi que toute créature. Certains appels la Source Dieu, d'autres le Bien, la Vie, le Tout. En autant que vous le nommiez, car il faut le nommer pour le faire exister. Nous sommes les seuls facteurs limitatifs qui nous empêchent d'être uni à la Source et de bénéficier de son Abondance, mais aussi de la Sagesse, l'Amour, la Vérité, la Prospérité et le Bonheur. La seule raison qui m'amène à être désunifiée est parce que je me vois ainsi.

Au lieu de vous épanouir et de créer conformément à la volonté de Dieu, vous vous recroquevillez dans vos coquilles et vous dites : "Je ne peux pas." Par auto-suggestion, vous finissez par croire que vous êtes une entité séparée de Dieu. Vous vous déviez de votre voie parfaite, vous manquez le but de votre création. Vous ne laissez pas dieu s'exprimer par vous comme il le désire. (SPALDING; la vie des maîtres)

La Source, c'est le potentiel de vie, la mère génitrice de toutes manifestations. Tandis que l'Être Uni c'est le canal à travers lequel la Source peut s'exprimer et expérimenter la vie, de part la perception qui nous défini dans cette vie-ci. C'est à-dire que notre individu est un canal à travers lequel la volonté de la Vie ( la Source ou Dieu) peut s'exprimer sur la Terre. Si l'Être n'est pas dispersé, il est un Tout complet, Uni dans l'ensemble des émanations de Soi, c'est-à-dire, dans l'ensemble des différentes réalités qui nous composent : la femme enceinte, la travaillante, l'aidante, l'originel, la soignante, l'épouse, la femme cosmique, érogène, transexuée, analogue, etc... Chaque être humain est en fait un canal à travers lequel la Source peut expérimenter la Vie sous différentes formes, sans jugement. Toutes expériences étant pertinentes pour son évolution. Les émanations de Soi peuvent aussi être décrites comme étant chacune des manifestations vibratoires dans le physique de notre Essence ou plutôt de la Source elle-même par notre canal. Sachez que l'Individu c'est l'Être Unifié dans la matière alors que l'Être Unifié n'a pas de localisation.

 À travers cela j'ai compris que ma place était au sein de la Source et que je n'étais en fais qu'une cellule d'un monde plus grand. Il m'a été difficile de concevoir que là reposais la vraie nature de mon existence. Mais j'ai compris que chacune de mes cellules se réjouissaient de participer à l'ensemble de mon être et que là était mon rôle. Jusqu'aujourd'hui je vous aie proposé des enseignements qui vous permettaient de créer votre propre réalité, maintenant je conçois que cela est encore une fois très limitatif et égoïste. "Que ta volonté sois faites, et non la mienne". Et qu'à partir du moment où l'on laisse la Source s'écouler à travers nous et opérer à travers nous, que l'on rentre à la maison, dans le royaume Divin et que l'on s'uni à la Source, qu'il n'est même plus nécessaire de créer sa réalité, car nous faisons un avec l'Harmonie et le Bonheur, nous devenons la Perfection que le créateur à vu en nous (et non la créature imparfaite parce que nous avons penser jusqu'ici que nous étions les créateurs, et vu avec nos yeux imparfaits).

Quand nous savons que nous appartenons à la maion du Père et sommes héritiers de tous ses biens, nous pouvons commencer à vivre selon les désirs du Père. " Voici que nous sommes maintenant des fils de Dieu." La conscience d'être fils provoque l'accomplissement, la conscience d'être serviteur provoque la pénurie. Dès que nous jouons le rôle du Fils en pensée, en paroles, et en action, nous découvrons que le Père a exaucé tous les désirs de notre coeur. (SPALDING; la vie des maîtres)

Mais revenons à l'Être Unifié avant de parler de la manifestation du christ, du fils de Dieu ou simplement du retour à la Source, etc..

L'être Unifié n'a pas de lieux précis, comme il est la Source, il se répand dans l'ensemble du phénomène énergétique qui nous entoure. Mais semblerait-il qu'on peut le faire sièger au niveau des poumons puisque la respiration permet au Soi Unifier de s'exprimer. Le Soi Unifier correspond à ce que j'appel l'Essence, il est donc intéressant de chercher à écouter son essence et à créer par elle, mais bientôt je vais vous apprendre à créer selon les Lois Divines. L'Essence est aussi ce qui est appelé l'Esprit et il est dit que l'esprit est le pouvoir vibrant, primaire, originel (la Source).

On peut prendre contact avec lui et se servir de sa puissance. Il suffit de l'accepter, de savoir qu'il existe, puis de le laisser s'extérioriser. Il est alors entièrement à vos ordres et devient une source intarissable de vie éternellement neuve, jaillissant du fond de vous-mêmes. Nul besoin de longues années d,étude, d'entrainement, de souffrances, ou de privations. Connaissez l'existence de cette vibration, acceptez-la, puis laissez-la s'écouler à travers vous.(SPALDING; la vie des maîtres)

La désunification du Soi va avoir un impact sur notre identité puisque à force de se mettre de côté, de s'oublier on oublie notre identité profonde au détriment d'identités d’autrui ce qui fait qu'on devient un genre d'amalgames d'identités extérieurs et étrangères à notre propre identité première.

Étant donné que nous ne faisons qu'Un énergétiquement (dans cette grande marre vibratoire qu'est la Source ou la Substance Universelle), l'unification de notre Être délimite notre énergie de celles des autres. Plus que nous vivons un sentiment d'Unification avec ton Être, avec la Source, moins que nous sommes susceptibles aux énergies des autres. Nous pouvons être affectés par l'énergie des autres s'il y a une raisonnance vibratoire. Si certaines personnes "vivent des émotions qui ne sont pas les leurs" aux contacts d'autres individus c'est parce que ces émotions sont les leurs!! Ces personnes sont trop diffuses et se fondent aux réalités des autres. Il faut qu'il y ait une corde sensible présente en elles pour vibrer à cette même réalité, donc la réalité de l'autre éveil en elles quelques chose de déjà vivant.

Par contre, énergétiquement parlant, nous avons effectivement un impact sur tout ce qui est énergie, donc sur tout l'univers. C'est comme une addition, une multiplication. Si nous ajoutons quelque chose à nos énergies, nous l'ajoutons inévitablement au résultat final. Alors nous affectons toujours les autres, proches ou loin, à la HAUSSE, c'est la Loi des Cordes (physique quantique).

Le fait de s'enraciner n'aura pas nécessairement un impact sur l'Unification de notre Être, ça peut permettre l'unification sur certains plans, au niveau de l'individu.Cela nous permet d'être ancré à la terre, d'être connecté à une énergie qui est très Terre à Terre, qui va donc empêcher la diffusion de notre force individuelle. Cela permet à l'individu de se connecter à son Être qu'il soit dispersé ou unifié.

Comment je fais pour réunir mon être?
"Je demande à mon être de s'unir, de rentrer à la maison, d'entrer dans l'Ordre et à ce que tous les programmes qui empêchent cette unification soient anéantis immédiatement et qu'il en soi ainsi sur tous les plans,aspects, temps, lieux et dimensions, et pour ce faire je me duplique à l'infini à l'exposant X (pour mois 12 millions ...)"

ou encore, affirmez que vous êtes le Christ, l'enfant de Dieu et unissez vous à lui, dans la foi absolue.

Les hommes prirent conscience du triomphe sur la mort. Mieux encore, ils comprirent que l'on pouvait surmonter toutes limitations humaines en s'élevant au-dessus d'elles jusqu'au niveau de conscience d'où l'on peut voir qu'elles n'existent pas. Il suffit d'aimer et de chérir une telle conscience pour qu'elle se manifeste.(SPALDING; la vie des maîtres)


J'accueil l'argent dans mon expérience de vie pour pouvoir participer davantage à l'expansion de l'humanité, soutenir mes dépenses en toute tranquillité d'esprit et me sentir davantage libre d'exprimer ma vraie nature a son plein potentiel. Si vous vous sentez l'âme généreuse et l'envie de me soutenir dans ma réalisation, vous pouvez me faire un don via paypal en cliquant sur le lien à votre droite. Merci infiniment!



28 mars 2013

Créer sa réalité (2e partie)

EN LIEN AVEC SON ESSENCE

Carolyne Myss disait récemment dans un article du Oprah magazine, pas exactement dans ces mots, que la cause principale du malheur de l'être humain c'est que bien souvent, il cherche a acquérir une vie qui ne lui appartient pas. Il y a une différence entre créer sa propre réalité en regard de ce à quoi on aspire (ou ce que j'appel son Essence) et envier la vie des autres.

Je vous invites par contre à porter attention a ces ENVIES. C'est en allant voir ce qui nous met EN VIE chez les autres qu'il est possible de se construire une vie nourrissante et compatible avec notre ESSENCE. C'est que toutes ses en-vies sont en fait des raisonnances de possibilités auxquels nous aspirons et qui sont vivant en nous, donc auxquels nous aspirons déjà. Encore une fois, fiez vous au SENTI derrière l'envie pour le créer dans votre réalité.

Nous avons plusieurs "buts" en tant qu'être humain, l'un étant de potentialiser au maximum nos capacités de Créateur, l'autre étant de se réaliser (souvent à travers des désirs), pour mieux comprendre je vous invites a consulter cette vidéo de Teal Scott : Hapiness is the purpose of your life.


Pour créer en concordance avec notre essence, il est intéressant de rester à l'écoute de nos émotions. Celles-ci sont des indicateurs très importants et nous permettent de savoir si nous sommes sur la bonne voie ou non. Une émotion négative sera toujours indicatrice que nous allons en sens contraire de ce à quoi nous aspirons, tandis que les émotions positives sont à suivre et à répéter à outrance!! Sans gêne! En fait, l'idéal c'est de ne jamais aller là où l'on ne se sent pas bien et de toujours foncer vers où on se sent bien. Ça peut paraître fort simple et logique, mais qui de nos jours osent sauter les barrières limitatives de tous ces "ils faut" et de toutes ces demandes sociétaires, familiales, judiciaires, etc, pour vraiment s'accomplir dans son idéal???

Voici un petit exercice que j'adore et qui va vous permettre de mieux comprendre comment votre essence, à travers votre corps physique, s'exprime.

D'abord, fermez-les yeux et imaginez-vous une scène atroce, désagréable, où vraiment, vous préféreriez être ailleurs, vous enfuir, mais vous ne le pouvez pas, tout scénario de peur, d'anxiété ou d'angoisse sera approprié (Comme a chacun ses souffrances, a chacun son vécu, il m'est difficile ici de vous faire une mise en scène plus spécifique...). Prenez-note de ce qui se passe au sein de votre corps physique et dans quelle(s) partie(s) du corps cela se manifeste. Est-ce des picotements  des crampes, un serrement, une sensation qui monte ou qui descend, y a-t-il un impact sur votre présence, votre respiration, etc...

Et bien, sachez que quand votre corps reproduira ces sensations, peu importe l'évènement, peu importe ce que votre "rationnel" en pense, ça veut dire NON... n'allez pas là, arrêtez d'avancer, demi-tour, même si.... (blablablablabla ... ça c'est la raison qui tente de rationaliser alors que votre essence vient de clairement vous indiquer que vous vous trompez de voie)

Maintenant, fermez-les yeux et imaginez une scène agréable, magnifique, harmonieuse, où vous vous sentez complètement en harmonie, bien, paisible. Pour la plupart des gens une idée de vacance à la mer fera l'affaire, mais encore une fois, ça dépend vraiment de ces propres idées de sensation de paix et de bonheur. Prenez-note de ce qui se passe au sein de votre corps physique et dans quelle(s) partie(s) du corps cela se manifeste. Est-ce des picotements, de la chaleur, des papillons, de la légèreté, ...

Sachez que ceci est la réponse positive envoyé par votre corps, vous indiquant que vous êtes sur la voix de l'expansion de votre être, en concordance avec votre essence...

Dans le livre L'essence du bonheur, Alexandre Nadeau, exprime une autre technique qui peut vous être utile pour mieux ressentir votre essence, mais aussi pour prendre des décisions en fonction de celle-ci...

Bonne réalisation! 

J'accueil l'argent dans mon expérience de vie pour pouvoir participer davantage à l'expansion de l'humanité, soutenir mes dépenses en toute tranquillité d'esprit et me sentir davantage libre d'exprimer ma vraie nature a son plein potentiel. Si vous vous sentez l'âme généreuse et l'envie de me soutenir dans ma réalisation, vous pouvez me faire un don via paypal en cliquant sur le lien à votre droite. Merci infiniment!


14 mars 2013

Créer sa réalité!

Le 15 mars dernier, j'offrais sur Diffusion5 une conférence sur comment créer sa propre réalité. Vous pouvez consulter cette conférence en différé, mais comme il y a eu plusieurs latences qui nuisent à la compréhension harmonieuse de cet enseignement, j'ai décidé de vous communiquer ces informations par écrit.

Je parle d'enseignements parce que bien que je sois allée puiser ici et là des notions sur comment créer sa propre réalité, j'ai aussi fait un grand travail d'intériorisation afin de confirmer ou d'infirmer ces informations, de manière à mettre à votre disposition une réalité efficace et pertinente. Voici ce qui a été tiré de cette conversation intérieure et de cette conférence.

Il peut être difficile, pour la grande majorité d'Êtres Humains que nous sommes, de concevoir que nous avons un impact sur notre réalité, c'est loin d'être ce que nous avons appris jusqu'à maintenant. Mais sachez que c'est le cas. Le monde dans lequel nous vivons n'est en fait que le miroir de nos créations. C'est un peu comme la toile que l'artiste peut contempler, une façon donc, pour nous, de constater l'ampleur de notre pouvoir créateur. Comment est-ce possible? Comment expliquer que tout ce que je vie, j'expérimente, et tout ce que je voie, j'en suis en quelque sorte responsable?

Nous vivons dans un monde où la Loi de l'Attraction est l'une des lois les plus puissantes. Ce qui veut dire que notre vie est créé à partir de nos émanations, donc à partir de ce que l'on porte dans nos énergies. Ne pas oublier que tout est énergie, donc, que nous créons majoritairement à partir de nos pensées et de notre ressentie. Toute réalité est donc valable en ce sens qu'à partir du moment que l'on porte en nous une croyance, l'univers n'a pas le choix de nous prouver la "véracité" de celle-ci (à cause de la Loi d'Attraction).

Nous sommes donc en mesure de créer notre réalité par nos actions, gestes, pensées et croyances, mais pour que ce que l'on souhaite se manifeste il faut insister sur l'enlignement de ces outils en regard de nos objectifs/désirs. Nous pouvons donc parler de l'importance de la CONCORDANCE.

Comme il n'y a ni bien ni mal, il n'y a pas de limites ou de "Volonté Divine" à respecter en regard de ce que l'on peut créer. Nous sommes venu ici pour expérimenter notre plein potentiel créateur. La seule chose qui nous limites dans nos créations, ce sont nos CROYANCES. Celles-ci ont un impact décisif sur notre capacité à créer notre univers, c'est un agent limitateur de potentiel incroyable.

Comment faire pour se libérer de nos croyances et/ou facteurs limitatifs? Voici quelques suggestions:
- Tout remettre en question
- Les exercices de reprogrammation
- Se connecter avec le Point Zéro
- Croire que tout est possible
- Visualiser que tout est possible
- Mettre au défi les "impossibles", surmonter des objectifs "irréalisables" (technique RAMBO d'Alexandre Nadeau)
- Sortir de son carcan
- Affronter ses peurs
- Voyager (connaître d'autres possibilités, croyances)
- Fouetter son égo : faire des choses qui le déstabilise comme parler devant un auditoire, faire du nudiste, suivre un atelier sur le rire, danser frivolement devant les autres (souvent quelques chose qui implique un côté vulnérable de nous-même exposé devant autrui)
- Libérer ses blessures émotionnelles (ça crée des noeuds au niveau énergétique qui nous empêchent d'accéder entièrement à notre "essence").
-Réunifier son être (à venir)

Comment créer sa réalité?!
D'abord sachez que la tendance à envoyer des demandes dans l'univers n'est pas suffisante pour créer sa réalité, elle permet toutefois l'implantation du "désir" au sein des énergies. C'est comme si on déléguait notre pouvoir à l'extérieur de nous alors que nous sommes l'élément créateur. L'Univers est un peut comme cette banque de Tous les possibles qui permet que nous attirions à nous tout ce que nous manifestons dans nos énergies, mais elle ne crée pas pour nous, tout y est déjà créé (c'est un peu le même processus élaboré dans le Transurfing)! Prier aussi n'est pas suffisant, cela revient à remettre son pouvoir à l'extérieur de soi, et lorsque nos prières ne sont pas "entendues" (elles le sont toujours en passant), nous pensons que c'est parce que nous ne le méritons pas. Ce n'est pas une question de mériter ou pas, c'est une question d'être en mesure ou pas de créer ce que l'on veut pour soi.

La visualisation est un outil très intéressant pour le Créateur. Elle permet d'enclencher le processus de création, mais le Créateur doit travailler avec tous les outils mentionner plus haut (actions, gestes, pensées et croyances). Chaque action, chaque pensée, chaque gestes et croyances doit converger avec notre désir ultime. Bien que le résultat final peut être remis en question en cours de route, redéfini, nous ne pouvons pas nous permettre de ne pas CROIRE en la possibilité de cette manifestation, cela coupe nette le processus de création.CONCORDANCE, ALIGNEMENT.

Un peu comme l'artiste, nous travaillons à partir de ce que nous avons pour créer notre oeuvre. Dans la majorité des cas, cela va nuire à notre création parce que, le pauvre, par exemple, tend à PENSER qu'il n'a pas d'argent. C'est donc cela qui se manifeste dans ses énergies, il créé donc sa pauvreté à chaque instant. De là l'expression ; les pauvres s'appauvrissent et les riches s'enrichissent. Comment créer de la "richesse" à partir de la pauvreté?

Il est très puissant de travailler dans la dualité lorsqu'il s'agit de créer, donc de travailler à partir de ce que l'on a, de nos outils. D'abord, n'oublions pas que c'est bien souvent à cause de ce que l'on vie, ou de ce que l'on a vécu que l'on aspire à aller ailleurs,... C'est parce que c'est le bordel qu'on veut faire le ménage, c'est parce qu'on se sent vide qu'on cherche à faire le plein, etc... Donc, l'acceptation de ce qui est, de nos souffrances, de nos vulnérabilités, nous permet de réaliser de un qu'on peut avoir accès à quelques chose d'autre et de deux, d'y accéder! De plus, l'acceptation est une énergie très puissante, accueillir ce qui est permet souvent une guérison profonde.

À partir de ces "souffrances" ou "réalités" que l'on cherche à surpasser, il nous est plus facile d'établir avec clarté ce que l'on veut créer pour soi. Donc d'abord, définir avec (plus ou moins de) précisions, ce que l'on veut. Par contre, plus vous aller établir de détails au niveau de votre création, plus vous allez vous limiter au niveau des possibilités qui s'offrent à vous, il se peut donc que l'univers prenne plus de temps pour élaborer la combinaison parfaite qui vous conviennent vraiment. Il est donc plus sage de focusser sur comment on veut se sentir, plutôt que sur ce que l'on veut acquérir sur le plan matériel.

La technique des dualités est une technique de reprogrammation qui permet entre autre d'effacer les programmes qui ne nous sont plus nécessaires et d'installer ceux que l'on veut pour soit. il s'agit d'une formulation qui va ainsi : Je choisi ... même si...

Je sens que c'est sommes toute une technique assez "touché" parce qu'il y a des mots qui "vibres" plus que d'autres, donc qui ont plus d'impacte au niveau de notre énergie, il faut donc faire attention au language choisi pour formuler nos phrases. Par exemple, nos énergies ne semblent pas reconnaître le mot "pas" au sens de la négation... la négation va plutôt se faire ressentir au niveau du senti, en fait, au niveau énergétique le senti semble prédominer devant les mots... Alors si vous désirez, par exemple ne plus porter de lunette, si vous visualisez mentalement que vous ne portez pas de lunettes, ce que vous mettez dans vos énergies c'est en fait: Je porte des lunettes (remarqué qu'il n'y a pas non plus de senti négatif dans la formulation : je ne porte pas de lunette, l'objectif étant positif). Vous mettez donc des lunettes dans vos énergies. Il est donc préférable de focusser sur le résultat final souhaitable qui serait ici : J'ai une vue excellente.

Donc, dans l'exercice de dualité si vous dites, Je choisi d'être dans un état de bien être permanent même si je sens beaucoup de douleur dans mon corps physique, vous venez de créer une formule qui s'annule. Vous pourriez dire plutôt : Je choisi d'être dans un état de bien être permanent, même si ce n'est pas le cas présentement (ce qui vibre dans vos énergies en plus de la première partie qui est très puissante + le sentiment d'acceptation de ce qui est présentement + même si c'est la cas présentement...!!!). La formule la plus simple reste toujours :  même si je ne sais pas comment.

Étant donné la complexité de cet exercice, celui que je préfère moi c'est la VISUALISATION SENTIE : C'est donc de VIVRE, de ressentir comment on se sentirait une fois arrivé au résultat final, tout en visualisant le résultat final et de faire le processus plusieurs fois par jour. Le tout en agençant ces croyances, gestes, actions et pensées dans la réalisation de ce "projet" à chaque instant. Le senti est un outil très puissant. L'univers a plus de faciliter à répondre à un senti.

L'ATTENTION : L'attention est un des moyens les plus puissants pour créer, il permet de canaliser ses énergies pour nourrir ses créations. Plus l'on met d'attention à quelque part, plus on participe à cette réalité. Cela concorde avec la réalité des balanciers proposée par le Transurfing. Si vous voulez qu'une réalité arrête d'exister, arrêter de lui porter de l'attention, donc de la nourrir. Toutes les personnes qui croient qu'il y a des forces du mal desquelles il faut se protéger participent à la création de cette réalité. Toutes les personnes qui militent contre la pollution environnementale, le cancer, la pauvreté, etc, participent malheureusement à créer ses réalités!!

Pour ce qui est de l'attention au niveau du corps physique comme le stipule Éric Hamel (quand le corps physique manifeste une douleur, c'est qu'il a un manque d'attention à combler), cela va à l'encontre de la théorie que si on veut qu'une situation cesse on doit l'ignorer. Je ne pense pas qu'il serait sage d'ignorer les problèmes du corps physique, encore une fois l'acceptation est de mise. Ne pas ignorer les troubles environnementaux, ou de santé public ou de corruption gouvernemental, simplement accepter, accueillir sans jugement, qu'il en est ainsi, sans nourrir la situation en lui donnant de l'attention. Pour guérir ce qui est malade (au niveau corporel, familial, sociétaire, mondial, etc.), il est important de porter son ATTENTION sur l'état de parfaite guérison, ne pas focusser sur le bobo. Voir le corps physique, la société, le monde dans tout son potentiel, guéri, en pleine harmonie,...


J'accueil l'argent dans mon expérience de vie pour pouvoir participer davantage à l'expansion de l'humanité, soutenir mes dépenses en toute tranquillité d'esprit et me sentir davantage libre d'exprimer ma vraie nature a son plein potentiel. Si vous vous sentez l'âme généreuse et l'envie de me soutenir dans ma réalisation, vous pouvez me faire un don via paypal en cliquant sur le lien à votre droite. Merci infiniment!