28 mars 2013

Créer sa réalité (2e partie)

EN LIEN AVEC SON ESSENCE

Carolyne Myss disait récemment dans un article du Oprah magazine, pas exactement dans ces mots, que la cause principale du malheur de l'être humain c'est que bien souvent, il cherche a acquérir une vie qui ne lui appartient pas. Il y a une différence entre créer sa propre réalité en regard de ce à quoi on aspire (ou ce que j'appel son Essence) et envier la vie des autres.

Je vous invites par contre à porter attention a ces ENVIES. C'est en allant voir ce qui nous met EN VIE chez les autres qu'il est possible de se construire une vie nourrissante et compatible avec notre ESSENCE. C'est que toutes ses en-vies sont en fait des raisonnances de possibilités auxquels nous aspirons et qui sont vivant en nous, donc auxquels nous aspirons déjà. Encore une fois, fiez vous au SENTI derrière l'envie pour le créer dans votre réalité.

Nous avons plusieurs "buts" en tant qu'être humain, l'un étant de potentialiser au maximum nos capacités de Créateur, l'autre étant de se réaliser (souvent à travers des désirs), pour mieux comprendre je vous invites a consulter cette vidéo de Teal Scott : Hapiness is the purpose of your life.


Pour créer en concordance avec notre essence, il est intéressant de rester à l'écoute de nos émotions. Celles-ci sont des indicateurs très importants et nous permettent de savoir si nous sommes sur la bonne voie ou non. Une émotion négative sera toujours indicatrice que nous allons en sens contraire de ce à quoi nous aspirons, tandis que les émotions positives sont à suivre et à répéter à outrance!! Sans gêne! En fait, l'idéal c'est de ne jamais aller là où l'on ne se sent pas bien et de toujours foncer vers où on se sent bien. Ça peut paraître fort simple et logique, mais qui de nos jours osent sauter les barrières limitatives de tous ces "ils faut" et de toutes ces demandes sociétaires, familiales, judiciaires, etc, pour vraiment s'accomplir dans son idéal???

Voici un petit exercice que j'adore et qui va vous permettre de mieux comprendre comment votre essence, à travers votre corps physique, s'exprime.

D'abord, fermez-les yeux et imaginez-vous une scène atroce, désagréable, où vraiment, vous préféreriez être ailleurs, vous enfuir, mais vous ne le pouvez pas, tout scénario de peur, d'anxiété ou d'angoisse sera approprié (Comme a chacun ses souffrances, a chacun son vécu, il m'est difficile ici de vous faire une mise en scène plus spécifique...). Prenez-note de ce qui se passe au sein de votre corps physique et dans quelle(s) partie(s) du corps cela se manifeste. Est-ce des picotements  des crampes, un serrement, une sensation qui monte ou qui descend, y a-t-il un impact sur votre présence, votre respiration, etc...

Et bien, sachez que quand votre corps reproduira ces sensations, peu importe l'évènement, peu importe ce que votre "rationnel" en pense, ça veut dire NON... n'allez pas là, arrêtez d'avancer, demi-tour, même si.... (blablablablabla ... ça c'est la raison qui tente de rationaliser alors que votre essence vient de clairement vous indiquer que vous vous trompez de voie)

Maintenant, fermez-les yeux et imaginez une scène agréable, magnifique, harmonieuse, où vous vous sentez complètement en harmonie, bien, paisible. Pour la plupart des gens une idée de vacance à la mer fera l'affaire, mais encore une fois, ça dépend vraiment de ces propres idées de sensation de paix et de bonheur. Prenez-note de ce qui se passe au sein de votre corps physique et dans quelle(s) partie(s) du corps cela se manifeste. Est-ce des picotements, de la chaleur, des papillons, de la légèreté, ...

Sachez que ceci est la réponse positive envoyé par votre corps, vous indiquant que vous êtes sur la voix de l'expansion de votre être, en concordance avec votre essence...

Dans le livre L'essence du bonheur, Alexandre Nadeau, exprime une autre technique qui peut vous être utile pour mieux ressentir votre essence, mais aussi pour prendre des décisions en fonction de celle-ci...

Bonne réalisation! 

J'accueil l'argent dans mon expérience de vie pour pouvoir participer davantage à l'expansion de l'humanité, soutenir mes dépenses en toute tranquillité d'esprit et me sentir davantage libre d'exprimer ma vraie nature a son plein potentiel. Si vous vous sentez l'âme généreuse et l'envie de me soutenir dans ma réalisation, vous pouvez me faire un don via paypal en cliquant sur le lien à votre droite. Merci infiniment!


14 mars 2013

Créer sa réalité!

Le 15 mars dernier, j'offrais sur Diffusion5 une conférence sur comment créer sa propre réalité. Vous pouvez consulter cette conférence en différé, mais comme il y a eu plusieurs latences qui nuisent à la compréhension harmonieuse de cet enseignement, j'ai décidé de vous communiquer ces informations par écrit.

Je parle d'enseignements parce que bien que je sois allée puiser ici et là des notions sur comment créer sa propre réalité, j'ai aussi fait un grand travail d'intériorisation afin de confirmer ou d'infirmer ces informations, de manière à mettre à votre disposition une réalité efficace et pertinente. Voici ce qui a été tiré de cette conversation intérieure et de cette conférence.

Il peut être difficile, pour la grande majorité d'Êtres Humains que nous sommes, de concevoir que nous avons un impact sur notre réalité, c'est loin d'être ce que nous avons appris jusqu'à maintenant. Mais sachez que c'est le cas. Le monde dans lequel nous vivons n'est en fait que le miroir de nos créations. C'est un peu comme la toile que l'artiste peut contempler, une façon donc, pour nous, de constater l'ampleur de notre pouvoir créateur. Comment est-ce possible? Comment expliquer que tout ce que je vie, j'expérimente, et tout ce que je voie, j'en suis en quelque sorte responsable?

Nous vivons dans un monde où la Loi de l'Attraction est l'une des lois les plus puissantes. Ce qui veut dire que notre vie est créé à partir de nos émanations, donc à partir de ce que l'on porte dans nos énergies. Ne pas oublier que tout est énergie, donc, que nous créons majoritairement à partir de nos pensées et de notre ressentie. Toute réalité est donc valable en ce sens qu'à partir du moment que l'on porte en nous une croyance, l'univers n'a pas le choix de nous prouver la "véracité" de celle-ci (à cause de la Loi d'Attraction).

Nous sommes donc en mesure de créer notre réalité par nos actions, gestes, pensées et croyances, mais pour que ce que l'on souhaite se manifeste il faut insister sur l'enlignement de ces outils en regard de nos objectifs/désirs. Nous pouvons donc parler de l'importance de la CONCORDANCE.

Comme il n'y a ni bien ni mal, il n'y a pas de limites ou de "Volonté Divine" à respecter en regard de ce que l'on peut créer. Nous sommes venu ici pour expérimenter notre plein potentiel créateur. La seule chose qui nous limites dans nos créations, ce sont nos CROYANCES. Celles-ci ont un impact décisif sur notre capacité à créer notre univers, c'est un agent limitateur de potentiel incroyable.

Comment faire pour se libérer de nos croyances et/ou facteurs limitatifs? Voici quelques suggestions:
- Tout remettre en question
- Les exercices de reprogrammation
- Se connecter avec le Point Zéro
- Croire que tout est possible
- Visualiser que tout est possible
- Mettre au défi les "impossibles", surmonter des objectifs "irréalisables" (technique RAMBO d'Alexandre Nadeau)
- Sortir de son carcan
- Affronter ses peurs
- Voyager (connaître d'autres possibilités, croyances)
- Fouetter son égo : faire des choses qui le déstabilise comme parler devant un auditoire, faire du nudiste, suivre un atelier sur le rire, danser frivolement devant les autres (souvent quelques chose qui implique un côté vulnérable de nous-même exposé devant autrui)
- Libérer ses blessures émotionnelles (ça crée des noeuds au niveau énergétique qui nous empêchent d'accéder entièrement à notre "essence").
-Réunifier son être (à venir)

Comment créer sa réalité?!
D'abord sachez que la tendance à envoyer des demandes dans l'univers n'est pas suffisante pour créer sa réalité, elle permet toutefois l'implantation du "désir" au sein des énergies. C'est comme si on déléguait notre pouvoir à l'extérieur de nous alors que nous sommes l'élément créateur. L'Univers est un peut comme cette banque de Tous les possibles qui permet que nous attirions à nous tout ce que nous manifestons dans nos énergies, mais elle ne crée pas pour nous, tout y est déjà créé (c'est un peu le même processus élaboré dans le Transurfing)! Prier aussi n'est pas suffisant, cela revient à remettre son pouvoir à l'extérieur de soi, et lorsque nos prières ne sont pas "entendues" (elles le sont toujours en passant), nous pensons que c'est parce que nous ne le méritons pas. Ce n'est pas une question de mériter ou pas, c'est une question d'être en mesure ou pas de créer ce que l'on veut pour soi.

La visualisation est un outil très intéressant pour le Créateur. Elle permet d'enclencher le processus de création, mais le Créateur doit travailler avec tous les outils mentionner plus haut (actions, gestes, pensées et croyances). Chaque action, chaque pensée, chaque gestes et croyances doit converger avec notre désir ultime. Bien que le résultat final peut être remis en question en cours de route, redéfini, nous ne pouvons pas nous permettre de ne pas CROIRE en la possibilité de cette manifestation, cela coupe nette le processus de création.CONCORDANCE, ALIGNEMENT.

Un peu comme l'artiste, nous travaillons à partir de ce que nous avons pour créer notre oeuvre. Dans la majorité des cas, cela va nuire à notre création parce que, le pauvre, par exemple, tend à PENSER qu'il n'a pas d'argent. C'est donc cela qui se manifeste dans ses énergies, il créé donc sa pauvreté à chaque instant. De là l'expression ; les pauvres s'appauvrissent et les riches s'enrichissent. Comment créer de la "richesse" à partir de la pauvreté?

Il est très puissant de travailler dans la dualité lorsqu'il s'agit de créer, donc de travailler à partir de ce que l'on a, de nos outils. D'abord, n'oublions pas que c'est bien souvent à cause de ce que l'on vie, ou de ce que l'on a vécu que l'on aspire à aller ailleurs,... C'est parce que c'est le bordel qu'on veut faire le ménage, c'est parce qu'on se sent vide qu'on cherche à faire le plein, etc... Donc, l'acceptation de ce qui est, de nos souffrances, de nos vulnérabilités, nous permet de réaliser de un qu'on peut avoir accès à quelques chose d'autre et de deux, d'y accéder! De plus, l'acceptation est une énergie très puissante, accueillir ce qui est permet souvent une guérison profonde.

À partir de ces "souffrances" ou "réalités" que l'on cherche à surpasser, il nous est plus facile d'établir avec clarté ce que l'on veut créer pour soi. Donc d'abord, définir avec (plus ou moins de) précisions, ce que l'on veut. Par contre, plus vous aller établir de détails au niveau de votre création, plus vous allez vous limiter au niveau des possibilités qui s'offrent à vous, il se peut donc que l'univers prenne plus de temps pour élaborer la combinaison parfaite qui vous conviennent vraiment. Il est donc plus sage de focusser sur comment on veut se sentir, plutôt que sur ce que l'on veut acquérir sur le plan matériel.

La technique des dualités est une technique de reprogrammation qui permet entre autre d'effacer les programmes qui ne nous sont plus nécessaires et d'installer ceux que l'on veut pour soit. il s'agit d'une formulation qui va ainsi : Je choisi ... même si...

Je sens que c'est sommes toute une technique assez "touché" parce qu'il y a des mots qui "vibres" plus que d'autres, donc qui ont plus d'impacte au niveau de notre énergie, il faut donc faire attention au language choisi pour formuler nos phrases. Par exemple, nos énergies ne semblent pas reconnaître le mot "pas" au sens de la négation... la négation va plutôt se faire ressentir au niveau du senti, en fait, au niveau énergétique le senti semble prédominer devant les mots... Alors si vous désirez, par exemple ne plus porter de lunette, si vous visualisez mentalement que vous ne portez pas de lunettes, ce que vous mettez dans vos énergies c'est en fait: Je porte des lunettes (remarqué qu'il n'y a pas non plus de senti négatif dans la formulation : je ne porte pas de lunette, l'objectif étant positif). Vous mettez donc des lunettes dans vos énergies. Il est donc préférable de focusser sur le résultat final souhaitable qui serait ici : J'ai une vue excellente.

Donc, dans l'exercice de dualité si vous dites, Je choisi d'être dans un état de bien être permanent même si je sens beaucoup de douleur dans mon corps physique, vous venez de créer une formule qui s'annule. Vous pourriez dire plutôt : Je choisi d'être dans un état de bien être permanent, même si ce n'est pas le cas présentement (ce qui vibre dans vos énergies en plus de la première partie qui est très puissante + le sentiment d'acceptation de ce qui est présentement + même si c'est la cas présentement...!!!). La formule la plus simple reste toujours :  même si je ne sais pas comment.

Étant donné la complexité de cet exercice, celui que je préfère moi c'est la VISUALISATION SENTIE : C'est donc de VIVRE, de ressentir comment on se sentirait une fois arrivé au résultat final, tout en visualisant le résultat final et de faire le processus plusieurs fois par jour. Le tout en agençant ces croyances, gestes, actions et pensées dans la réalisation de ce "projet" à chaque instant. Le senti est un outil très puissant. L'univers a plus de faciliter à répondre à un senti.

L'ATTENTION : L'attention est un des moyens les plus puissants pour créer, il permet de canaliser ses énergies pour nourrir ses créations. Plus l'on met d'attention à quelque part, plus on participe à cette réalité. Cela concorde avec la réalité des balanciers proposée par le Transurfing. Si vous voulez qu'une réalité arrête d'exister, arrêter de lui porter de l'attention, donc de la nourrir. Toutes les personnes qui croient qu'il y a des forces du mal desquelles il faut se protéger participent à la création de cette réalité. Toutes les personnes qui militent contre la pollution environnementale, le cancer, la pauvreté, etc, participent malheureusement à créer ses réalités!!

Pour ce qui est de l'attention au niveau du corps physique comme le stipule Éric Hamel (quand le corps physique manifeste une douleur, c'est qu'il a un manque d'attention à combler), cela va à l'encontre de la théorie que si on veut qu'une situation cesse on doit l'ignorer. Je ne pense pas qu'il serait sage d'ignorer les problèmes du corps physique, encore une fois l'acceptation est de mise. Ne pas ignorer les troubles environnementaux, ou de santé public ou de corruption gouvernemental, simplement accepter, accueillir sans jugement, qu'il en est ainsi, sans nourrir la situation en lui donnant de l'attention. Pour guérir ce qui est malade (au niveau corporel, familial, sociétaire, mondial, etc.), il est important de porter son ATTENTION sur l'état de parfaite guérison, ne pas focusser sur le bobo. Voir le corps physique, la société, le monde dans tout son potentiel, guéri, en pleine harmonie,...


J'accueil l'argent dans mon expérience de vie pour pouvoir participer davantage à l'expansion de l'humanité, soutenir mes dépenses en toute tranquillité d'esprit et me sentir davantage libre d'exprimer ma vraie nature a son plein potentiel. Si vous vous sentez l'âme généreuse et l'envie de me soutenir dans ma réalisation, vous pouvez me faire un don via paypal en cliquant sur le lien à votre droite. Merci infiniment!





6 mars 2013

Suite sur les relations


Pour ceux qui voudraient approfondir le sujet des relations qui a été abordé le 21 février dernier lors de ma toute première conférence via Diffusion5 ; Libérer ses relations (pour consulter cette conférence en différé, il suffit de devenir membre, ça ne vous engage à rien et c'est gratuit!).

Je vous invite à consulter la conférence de Suzanne Blouin et Denis Papillon, du 26 février 2013; Les relations, un accélérateur de croissance qui a eu lieu elle aussi via Diffusion5. Ils ont abordé le sujet sous un angle psychosocial en regard de ce qu'ils ont appelé les systèmes. Rappelant encore une fois que lorsque nous abordons l'autre, c'est avec toute notre histoire personnelle que nous entrons en relation et donc qu'il est d'abord important de se rallier à soi pour créer des relations harmonieuses.


Jean-Jacques Crèvecoeur explique ; Pourquoi nos relations se dégradent-elles? Un merveilleux article à parcourir sur son tout nouveau Blog et j'ose le citer :

L’intention permanente, prioritaire de nos comportements est d’éviter les conflits pour ne pas perdre la relation ; elle est d’éviter de se remettre en question pour ne pas perdre l’image que nous donnons de nous-mêmes ; elle est de tout faire pour ne pas perdre le contrôle sur les évènements. 

Il y aborde les problèmes des relations sur un angle complémentaire très intéressant à travers les points suivants :

L'angoisse du changement et de la mort
Les jeux de pouvoir
La distorsion entre le message explicite et le message implicite
La non prise de responsabilité de sa propre réalité
L’exercice de pressions psychologiques sur l’autre
Les projets ou les attentes implicites par rapport à l’autre
Et comment rendre nos relations constructives en jouant le contraire

D'ailleurs Jean-Jacques Crèvecoeur a aussi mis à notre disposition une série de 5 vidéos portant sur le défi des relations et son propre cheminement à travers la réalité des relations, ce projet à l'intérieur duquel il nous montre comment changer certaines habitudes de vie qui peuvent empoisonner notre vie relationnelle s'intitule : Comment changer dix habitudes qui empoisonnent votre vie relationnelle.

Bonne suite relationnelle!!



J'accueil l'argent dans mon expérience de vie pour pouvoir participer davantage à l'expansion de l'humanité, soutenir mes dépenses en toute tranquillité d'esprit et me sentir davantage libre d'exprimer ma vraie nature a son plein potentiel. Si vous vous sentez l'âme généreuse et l'envie de me soutenir dans ma réalisation, vous pouvez me faire un don via paypal en cliquant sur le lien à votre droite. Merci infiniment!